La vie des BCD

La guerre des clones

Michel Peltier

Un sujet de réflexion d'actualité, à traiter avec gravité pour éviter les croyances non fondées, mais non sans plaisir, lors d'un parcours à travers la littérature de science-fiction pour la jeunesse.

Le domaine de la biologie médicale

En février 97, la brebis Dolly fut le premier mammifère à avoir été cloné à partir d'une cellule adulte, grâce à une équipe d'Édimbourg, en Écosse. Avril 98 vit la naissance de Bonnie, fille de Dolly... De la brebis à l'homme, pour la science-fiction, il n'y a qu'un pas : on prélève un fragment de tissu cellulaire sur un être humain, on l'élève et hop ! un clone, parfaite duplication de l'être du départ. Plus sérieusement, en avril 2002, Brigitte Boisselier, PDG de Clonaid et "évêque" des raëliens, mentait en annonçant à l'AFP l'implantation réussie de plusieurs embryons humains clonés chez des femmes porteuses. Cette dangereuse secte fondée par Raël, de son vrai nom Claude Vorilhon, ancien journaliste français, professe que la vie sur Terre fut établie par des extraterrestres venus en soucoupe volante il y a 25 000 ans et que les humains sont eux-mêmes des clones... D'où l'importance du plan de relance des sciences et la gravité du sujet de réflexion traité ici. Afin de garantir l'humanité contre les dérives possibles du clonage, l'Unesco a adopté, le 11 novembre 1997, la Déclaration universelle sur le génome humain et les droits de l'homme, qui stipule que le clonage humain est "une offense à la dignité humaine". Cette position a été confirmée le 26 février dernier par l'Unesco, puis par la Commission européenne de Bruxelles le 28 mai de la même année. En France, la loi de juillet 1994 portant notamment sur la procréation médicalement assistée et sur le statut de l'embryon suffisait implicitement pour interdire le clonage humain. De plus, la loi sur la bioéthique du 8 mai 2004 votée par le Parlement français révise le texte de 1994, en qualifiant de "crime contre l'humanité" le clonage reproductif, passible de trente ans de réclusion et d'une très forte amende, et qui interdit le clonage thérapeutique également. Les chercheurs pourront travailler sur des embryons obtenus uniquement par fécondation in vitro puis congelés, dans un objectif de reproduction dépourvue de projet parental.

La course au clonage humain s'accélère, deux nouvelles percées sur la route du clonage thérapeutique ont été annoncées au mois de mai 2005. L'une par un professeur de l'université de Séoul, qui a réussi à produire par clonage onze lignées de cellules souches, compatibles sur le plan immunologique avec des personnes chez lesquelles les cellules somatiques avaient été prélevées, l'autre par une équipe de l'université de Newcastle, qui a créé par clonage un embryon humain, à partir duquel des cellules souches pourront être obtenues (Le Monde du 21 mai 2005). La Grande-Bretagne et la Corée du Sud sont les seuls pays qui autorisent les recherches sur les cellules souches embryonnaires, destinées au traitement de maladies dégénératives.

En Belgique, l'université flamande de Bruxelles a annoncé la naissance de deux premiers "bébés médicaments", l'objectif étant de pouvoir sauver un frère ou une soeur atteint d'une maladie immunitaire en utilisant du sang ou une greffe de moelle osseuse. Un membre du centre rappelle qu'aucun enfant n'a encore pu être sauvé de cette manière (Le Monde).

Valeurs et philosophie

Cette histoire des sciences qui avance nous pousse à réfléchir sur la notion d'identité et sur les valeurs de la République. La littérature, ici de jeunesse, peut aider à comprendre que l'identité d'un être humain ne peut se résumer à un capital génétique, que la part de l'éducation et de l'expérience psychosociale est déterminante pour définir un être humain et que la ressemblance physique est à relativiser dans la mesure où les attitudes corporelles sont davantage le fruit de l'acquis que de l'inné. Le clone hypothétique d'un champion olympique ne pourrait pas être aussi bon s'il ne suivait pas le même entraînement que l'original, tout comme ces femmes inséminées avec le sperme de savants ayant reçu le prix Nobel n'ont pas donné naissance à de futurs autres prix Nobel... La littérature de jeunesse peut être, comme pour les romans historiques, un substitut d'expérience pour réfléchir et débattre en classe.

Contre le clonage

L'avis qui prime au sein de la communauté scientifique internationale est de combattre le clonage reproductif. L'étrange gémellité entre le père et le fils, la mère et la fille, la sensation pour le clone de n'être qu'un sous-homme interrogent.

Ce sujet frappe l'imagination, pas uniquement parce qu'il représente la transgression du dernier des interdits, mais parce qu'il condense un ensemble de mythes : le mythe de jouvence, celui de l'éternelle jeunesse, le désir d'immortalité, l'espoir d'échapper à la maladie, l'idée de recréer un être idéal, débarrassé de tous les ennuis de la condition humaine. Certains ont compris que ces désirs humains pouvaient être exploités et rapporter gros.

Pour le clonage

Le clonage thérapeutique est porteur d'espoir pour les malades atteints d'Alzheimer, de la maladie de Parkinson ou d'autres maladies génétiques. Contrairement au clonage reproductif, il n'a pas pour but la naissance d'un enfant. Le clonage animal présente aussi de nombreux intérêts financiers, dans le domaine des recherches pharmaceutiques visant à produire à la chaîne de nouveaux médicaments. Le clonage d'animaux en voie de disparition permettrait d'éviter l'extinction totale de certaines espèces et de créer en série des animaux de laboratoire tous semblables pour la recherche.

Les livres : un monde en pleine mutation ?

Dès 1932, Aldous Huxley imaginait, dans Le meilleur des mondes, une société où l'on clonerait les êtres sur des modèles préétablis et très hiérarchisés. Séparés en classes, les humains seraient reproduits à l'infini pour alimenter cette caste. L'idée a été reprise par de nombreux auteurs, certains pour la jeunesse, que nous vous proposons d'explorer.

La science-fiction nous permet-elle d'anticiper ou de nous avertir de métamorphoses possibles à venir ? Il s'agit d'un processus de transformation, d'un dépassement des idées reçues et d'une ouverture à tous les possibles. Les éditeurs ne clonent pas encore les histoires et de nombreux et passionnants livres abordent cette problématique du XXIe siècle. Actuellement, le film The island exploite ce filon. Lorsque les auteurs mettent l'humain en péril, comme dans le thème retenu ici, ils bricolent les corps et cessent de faire rêver... Les enfants et les ados ne sont pas les derniers à redouter l'avenir. Toutefois, parce qu'ils baignent dans d'incessantes nouvelles technologies, cela peut leur sembler moins extraordinaire qu'aux adultes. La lecture accompagnée de ces romans en classe peut permettre, lors de débats ou de contrats de lecture, de construire des repères dans un monde où la fiction, l'horreur, les manipulations génétiques et autres inventions viennent rejoindre la réalité quotidienne.

Les livres à lire en réseau

  • Sa majesté des clones
    Jean-Pierre Hubert, Mango Jeunesse, 2002.
    Des Terriens fuyent, à bord d'une navette spatiale, l'attaque brutale de leur station-école par des Arachnos, extraterrestres ayant la forme d'une araignée géante. Un vaisseau de vingt enfants, survivants du groupe de départ, s'écrase sur une planète inconnue et déserte, au bord d'un lagon. Peu à peu la vie s'organise : les enfants construisent un village et commencent des explorations sous-marines pour retrouver les balises de détresse du vaisseau. Ces Robinsons de l'espace vont devoir apprendre à survivre dans un environnement hostile, mais surtout à faire face aux graves rivalités qui menacent leur groupe. D'autant plus qu'ils découvrent l'épave d'un vaisseau arachnos renfermant une mystérieuse machine capable de cloner toute matière vivante passant à sa portée... Ce roman très réussi prolonge le fameux roman de William Golding, Sa Majesté-des-Mouches.
  • Jonas 7 : clone
    Birgit Rabisch et Florence Magnin, Hachette Jeunesse, 1998.
    Jonas 7 est un clone. Avec d'autres clones, il vit dans un endroit isolé du monde par un Mur et dirigé par le docteur Hellman. Il ne connaît rien du monde extérieur. Il sait seulement qu'une terrible maladie menace tous les clones, la destrose. Lorsque l'un d'entre eux est atteint, on doit immédiatement l'opérer et lui enlever l'organe touché par la maladie. De l'autre côté du Mur, dans le monde normal, vit Jonas Helcken. Un jour, ce dernier perd la vue dans un accident de voiture. Heureusement, son père, un riche homme d'affaires, avait pris la précaution de cloner son fils à sa naissance, afin que celui-ci dispose d'une réserve d'organes de remplacement. Dans la serre, Jonas vient d'apprendre la terrible nouvelle : ses yeux ont contracté la destrose. On l'opère, il devient aveugle. Jonas Helcken retrouve la vue. Mais sa soeur, Ilka, lui apprend l'origine de ses yeux greffés. Cette dernière, très engagée dans un mouvement de lutte contre le clonage humain, convainc son frère de l'aider à libérer Jonas 7. Ils vont devoir déstabiliser le docteur Hellman pour qui seuls les intérêts économiques importent. Sans concession ni machiavélisme, l'auteur aborde ici les questions éthiques liées au clonage humain, élargissant son propos aux dérives d'une société fascinée par le "meilleur des mondes" génétiques.
  • Brocantic-Trafic
    Kim Aldany, série "Kerri et Mégane", Nathan, 2003.
    Lors d'une escale sur la planète Brocantic, une gigantesque planète transformée en marché aux puces galactique, Kerri et Mégane apprennent la disparition d'une de leurs idoles, la belle actrice Jémie Étoile, et celle de sa célèbre panthère blanche. Guidés par le pouvoir sensitif de Kerri, ils décident de mener l'enquête et découvrent un trafic d'animaux à fourrure destiné à la production de manteaux, et d'animaux rares pour les collectionneurs, tous dupliqués dans un doubleur...
  • Star Wars (épisode II), L'attaque des clones
    Patricia C. Wrede, Pocket, 2002.
    Il y a bien longtemps, dans une lointaine galaxie... Un monde se meurt, une armée se lève, la menace se précise.
  • Boba Fett, apprenti mercenaire
    Terry Bisson, Pocket jeunesse, 2002.
    Il a dix ans. Il ne va pas à l'école. Il n'a pas d'amis. Boba Fett n'est pas un garçon comme les autres. Son père, Jango Fett, est un chasseur de primes. Sa planète, Kamino, abrite une armée de clones. Le destin de Boba ? Devenir un mercenaire. Et le destin est en marche... Jango est tué au cours d'un combat. Boba n'a plus qu'une idée en tête : venger son père. Ses seules armes : sa force, son intelligence et les conseils paternels. Pocket édite des scénarisations du film remplis de clones.
  • Par des temps incertains
    Mézières et Christin, série "Valérian", Dargaud, 2001, BD.
    L'univers spatio-temporel de Valérian a la super-puissance d'une multinationale qui crée des clones ! Deux centres les fabriquent, l'un en Afrique du Sud, l'autre en Roumanie. Christin s'amuse tout en dénonçant le capitalisme galopant, tandis que Mézières esquisse et caricature... en des temps effectivement incertains.
  • Clone Connexion
    Christophe Lambert, Mango Jeunesse, collection "Autres mondes", 2002.
    En 2021, la compagnie Com.Amalgam s'occupe de gérer l'Intersphère, un champ de force invisible entourant la Terre et comportant des milliards de données. Pour y accéder, il est nécessaire de passer par des "connecteurs" humains, dont les facultés psychiques sont accrues. Fred Lorca, dix-neuf ans, est l'un de ces "connecteurs". Pourtant lorsqu'il rencontre Nelly, agent de la Police européenne de l'Éthique, tout bascule. Celle-ci le convainc de l'aider dans l'enquête menée à l'encontre de la multinationale, pour prouver que la société se livre à un trafic de clones humains pourtant interdit par la loi. Une poursuite s'engage, à la recherche du PDG de la société. Un récit plutôt destiné aux ados, qui mêle sujet d'actualité, science-fiction et policier.
  • Graines de futur
    Anthologie dirigée par Denis Guiot, préface d' Albert Jacquart, Magnard, 2003.
    Chacune des nouvelles de ce recueil, proposées par un ensemble d'écrivains reconnus, est précédée d'une petite notice encyclopédique, à ce point pertinente que le livre en question en devient presque un ouvrage de vulgarisation. Mais l'imaginaire garde ses droits, servi par quelques-uns des meilleurs auteurs français du moment. Une nouvelle correspond au thème traité : "Le septième clone", de Jean-Pierre Hubert. Et si on utilisait les clones pour faire du cinéma ? "Fabriqués" à l'image d'acteurs connus, ils pourraient les remplacer dans des scènes de cascades saisissantes de réalisme, qui se termineraient par la mort du personnage. Mais un clone va réussir à contourner le problème pour sauver sa vie...
  • Clones en stock
    Pascale Maret, Milan poche junior, 2004. (À partir de 9 ans.)
    Quatre Bleu vivait heureux dans le domaine de la Belle Santé, une sorte de "paradis" où tout est mis en place pour le bien-être de chacun des habitants. Pourtant, ce jeune garçon a un mal de vivre évident, ce qui pousse son tuteur à lui révéler la vérité : un autre monde existe, le vrai, où les enfants naissent d'une mère et d'un père. Un jour, il apprend les terribles raisons de son existence : il est un clone et risque d'être sacrifié. Lui est né dans une poche de silicone au fond d'un laboratoire... Il doit rester intact et en bonne santé pour fournir des organes, en cas de besoin, aux enfants originaux. Tout est différent maintenant qu'il connaît la vérité. Il sera possible de comparer les deux univers du clone : dans sa résidence, puis dans le monde extérieur, ses découvertes et ses étonnements, les habits, l'aspect physique des personnes, son ignorance des technologies et son regard sur une femme attendant un bébé.
  • Je veux un clone !
    Claudine Desmarteau, Seuil Jeunesse, 2002.
    La bonne idée, quand on a mieux à faire que d'embrasser sa tante Janine, d'aller à l'école et de s'y ennuyer, de goûter toutes les nouvelles recettes de son modèle original et de toujours en être l'ami, c'est de s'inventer un clone et de le charger de ce genre de corvées. Plus de souci de conversation non plus, le clone étant tout de même le mieux placé, et surtout la seule personne aussi intelligente que l'original. Un allié idéal ? Sauf que si tout le monde avait son propre clone, le monde serait vite invivable... L'auteure multiplie avec humour les mises en situation de ces deux jumeaux imaginaires.
  • Alpha clone
    Paul Thiès, collection "Métis", Rageot, 2004.
    Sur Terre, dans un avenir lointain. David fait figure de privilégié. Comme tous les Alphas, il mène une vie de plaisir sans courir le moindre risque, puisque son clone peut lui être sacrifié. Mais un jour, sa vie bascule. Accusé de n'être qu'un clone lui-même, David est emprisonné. Il s'ensuit une quête de sa véritable identité. Un roman sur la mémoire et l'usurpation d'identité.
  • "Journal d'un clone"
    Dans l'anthologie Les Visages de l'humain, Gudule, préface d'Axel Kahn, Mango Jeunesse, collection "Autres Mondes", 2001.
    Les parents de Yannick lui achètent un clone pour qu'il devienne son compagnon de jeu. Mais Yannick le maltraite...
  • Rendez-vous avec Monsieur X
    Marie-Aude Murail, L'école des loisirs, 1998.
    Monsieur, Suite au décès de votre fille A, nous vous informons que A' est à votre disposition aux laboratoires Vorillon. N'importe qui serait légèrement déstabilisé en lisant cette lettre. Nils Hazard décide de savoir d'où elle vient. Parce qu'il est curieux de nature (mais aussi parce que le livre s'arrêterait là...). Peut-être aussi parce qu'il va être père dans quelques jours et que c'est un sujet qui le préoccupe beaucoup. Il se présente sous un faux nom aux laboratoires Vorillon pour mener une petite enquête. Mais le simple fait d'avoir conservé la lettre le met en danger. Car le professeur Vorillon est un adepte du clonage humain et se livre à un trafic d'embryons des plus lucratifs. Et il n'a aucune envie qu'une preuve écrite de ses activités se promène dans la nature. Pauvre Nils Hazard, on lui saccage son appartement, on lui met un couteau sous la carotide et en plus, sa petite amie Catherine lui en veut terriblement d'avoir disparu le jour de l'accouchement. Pauvre petite Juliette Hazard, non seulement un test paru dans Jeune et jolie démontre que son père est totalement irresponsable, mais, de surcroît, la voilà kidnappée dans une camionnette et bringuebalée à travers Paris.
  • Opération clonage
    Marc Wasterlain, Dupuis éditeur, BD, série "Jeannette Pointu", n°18, 2002.
    On rencontre vraiment de tout dans les bois du "Triangle des trois Cantons" : des lapins verts, des poulets géants, des chimpanzhommes, des extraterrestres... Le docteur Nabuse y jouerait-il à l'apprenti sorcier ? Lancée sur l'affaire, Jeannette Pointu, reporter de choc, ne tarde pas à tomber sur un adversaire enfin à sa hauteur : son propre clone. Cette deuxième Jeannette, aussi rousse et aussi mignonne que la première, va faire tourner bien des têtes et compliquer pas mal cette affaire...
  • L'oeil du cyclone
    Séron, Dupuis, série "Les petits hommes", tome 5, 2005, BD.
    À la recherche d'un savant fou désirant cloner un homme parfait sans aucune agressivité.
  • Opération QI
    Séron, Dupuis, série "Les petits hommes", tome 41, 2005, BD.
    À la poursuite d'un savant fou qui expérimente de dangereuses manipulations génétiques, afin de créer un homme idéal : un homme qui serait dénué de méchanceté.
  • Les 6 clones
    Séron, Dupuis, série "Les petits hommes", tome 21, 2005, BD.
    Un savant fou japonais multiplie le héros dans une machine.
  • Alerte aux Virulents
    Arthur Ténor, Magnard Jeunesse, collection "Les Fantastiques", 2000.
    Voilà ce qui arrive quand on est trop curieux ! Quand une grosse bagnole vient s'écraser dans un fossé, on s'approche. Quand le chauffeur, agonisant, vous dit dans un souffle : "Prends la clé !", on la prend, ainsi que la mallette. La dernière volonté d'un mort, c'est sacré ! Puis on l'ouvre, même si c'est interdit, et là, on se retrouve avec une demi-douzaine de gorilles aux fesses. Il ne s'agit alors plus de regretter, mais de courir... Le clonage humain et l'histoire d'une belle amitié.
  • Ils sont de retour !
    Arthur Tenor, Magnard Jeunesse, collection "Les Fantastiques", 2002.
    L'URSS avait mis au point une armée secrète constituée de clones humains. Quand, en 1989, la Russie décide de la détruire, les clones sont déterminés à se venger coûte que coûte de l'humanité, en la contaminant jusqu'à sa destruction. Dans leur précédente aventure, Thierry et Alex croyaient en avoir fini avec eux, mais aujourd'hui, il faut se rendre à l'évidence, les Virulents sont de retour !
  • Projet Oxatan
    Fabrice Colin, Mango, collection "Autres Mondes", 2005.
    Quatre adolescents vivent depuis toujours au fond d'un cratère martien terra formé tapissé d'une jungle luxuriante, dans une grande maison qu'ils ont baptisé le "Bunker", entourée d'un marécage infesté d'alligators, sous la garde de MG, leur gouvernante un peu folle. Celle-ci est véritablement obsédée : une épouvantable menace qui se cacherait dans la forêt. Mais de quoi s'agit-il ? Qui est le comte Armistad ? D'où viennent les enfants ? En quoi consiste le projet Oxatan ? Les évènements se précipiteront lorsque Jester disBiblioItemîtra dans la forêt et qu'un aéronef atterrira dans le cratère. Superbe. Entre anticipation et fantastique, ce roman est construit sous la forme d'un journal intime, celui d'Arthur, qui nous raconte les treize derniers jours qu'il a vécus sur Mars avec ses compagnons. Le lecteur découvre en même temps que lui les origines réelles des enfants et la raison pour laquelle ils sont enfermés dans le Bunker. Le style choisi par Fabrice Colin donne au récit toute sa force car il livre les informations petit à petit ; les sentiments, les craintes sont ressentis en même temps par les enfants et par le lecteur. À partir du roman se pose une réflexion sur les manipulations génétiques et sur la folie.
Fiche de travail : les clones

Objectifs de la séquence :

alimenter par la lecture un débat d'idées sur le clonage et développer la polyvalence des compétences des jeunes lecteurs.

La notion de point-de-vue

Séance 1

Organisation de la classe : collectivement.

Présentation et distribution des livres pour le contrat de lecture, lectures personnelles.

Séance 2

Organisation de la classe : en ateliers (un titre par atelier).

Consigne : prélever dans chaque livre lu des informations concernant les clones et leur vie. Qui parle ? Quel est le point de vue présenté ? L'utilisation de ces clones, le contexte, la machine ou la technologie utilisée, ce qui est cloné et pourquoi, les problèmes et risques rencontrés lors de la création de ces clones.

Classer ces renseignements en deux catégories : les arguments favorables au clonage, les arguments défavorables.

Séance 3

Organisation de la classe : collectivement.

Mise en commun des renseignements, débat sur chacun des arguments avant de le classer définitivement ; rechercher des compléments d'information si besoin est.

Séance 4

Organisation de la classe : travail individuel.

Les élèves recopient le tableau de classement dans leur cahier de lecture et produisent un texte sur le sujet dans ce même cahier.

Séance 5

Débat en classe : pour ou contre le clonage.

Argos, n°38, page 12 (10/2005)
Argos - La guerre des clones