Littératures

Bibles et Coran

Colette Briffard,

Serge Briffard.

Quelques points de repère sur les textes bibliques et coraniques.

Les fonds des CDI doivent pouvoir répondre aux questions que se posent les usagers - élèves et adultes - et les textes produits pour mettre en mots les idées religieuses ne peuvent donc que se trouver sur les étagères. Mais comment choisir de façon à ne pas favoriser une idéologie ? Nous proposons ici quelques points de repère, tant sur la constitution des textes que sur les éditions.

Les Bibles

Le mot Bible est utilisé pour la première fois vers 100 avant notre ère dans un texte du judaïsme alexandrin, sous la forme " ta biblia " qui est le pluriel du mot grec désignant le livre. La Bible est composée de textes mis par écrit à des dates différentes (entre VIIIe siècle avant notre ère et le IIe siècle). Il faut distinguer trois bibles :

  • La Bible hébraïque  : livres écrits en hébreu et (quelques-uns) en araméen, qui ne sont pas présentés dans un ordre chronologique, mais interprétatif. Elle est constituée selon le sigle hébreu formé d'initiales Ta Na K de : T pour la Torah ou Loi, Enseignement ( Genèse, Exode, Lévitique, Nombres et Deutéronome), qui constitue le centre avec lequel dialoguent les deux ensembles suivants ; N pour Nebiim ou les Prophètes  ; K pour Ketoubim,les Écrits.
  • La Septante (LXX), établie entre le début du IIIe siècle et la fin du Ier siècle avant notre ère par des savants juifs traduisant la Bible hébraïque en grec selon une organisation propre.
    La Torah est nommée Pentateuque et constitue les fondements du judaïsme ; les Livres historiques mettent en scène le passé du peuple juif ; Les Livres poétiques (ou de sagesse) le font pour son présent et les Livres de Prophétie pour son futur.
    La LXX contient les textes présents dans la Bible hébraïque et de nouveaux textes, en grec.
  • La Bible chrétienne reprend les 24 livres de la Bible hébraïque et 7 des textes grecs, appelés Deutérocanoniques. L'ensemble est nommé Ancien Testament et reprend l'ordre de la LXX.S'ajoutent les 27 livres du Nouveau Testament (quatre évangiles, Actes des Apôtres, 21 Lettres, Apocalypse)écrits entre 50 et 100. D'autres textes dits "Apocryphes", comme l' Évangile de Thomas, n'ont pas été intégrés.
    La Bible protestante ne retient pas les textes deutérocanoniques.

Le Coran

Le texte du Coran repose sur la collecte des sourates dictées à ses disciples par Muhammad (Mahomet) entre 610 et 632, à La Mecque, puis à Médine. Il a fallu plus d'un siècle, à partir des débuts du VIIIe siècle, pour que les musulmans s'accordent sur la version qui est aujourd'hui seule reconnue. Pour éclairer l'interprétation du Coran,les musulmans recourent à la compilation des "dits" attribués à Mahomet (récoltés pendant un autre siècle) et rassemblés dans le Hadith.

Le Coran est constitué par 114 sourates, la première dite Fatihah (ouverture), brève, toutes les autres apparaissant par ordre de longueur décroissante.

Lecture

L'approche qui se fait dans le cadre scolaire est textuelle et non confessionnelle. Une telle lecture n'a pas à prendre position sur le caractère "révélé" ou non de la Bible et du Coran.Sans entrer dans le débat sur les traditions orales de ces textes, on constate l'existence de corpus écrits, historiquement datables, qui sont diffusés sous ces noms et influencent durablement les cultures où ils circulent. C'est pourquoi ces textes sont à lire et à étudier, comme tant d'autres textes et avec les mêmes méthodes, en prenant en considération toutes leurs dimensions (littéraires, narratives, poétiques, historiques, mythologiques, politiques, etc.).

Éditions

Celles qui sont proposées laissent de côté les traductions liées à une confession particulière.

==> pour la Bible  :

  • la Bible traduction oecuménique, TOB,notes essentielles, brochée, Cerf-Société biblique française, 2001 ;
  • la Bible, Ancien Testament tomes I et II, "La Pléiade", NRF Gallimard.

==> pour le Coran  :

  • Le Coran, essai de traduction de Jacques Berque, Albin Michel "Spiritualités vivantes" ;
  • Le Coran,traduction de Denise Masson, 2 volumes, "Folio Classique" ; Le Coran,traduction sous la direction de Mohammed Arkoun, GF-Flammarion.

Pour aller plus loin

    • Pour lire les textes bibliques, collège lycée, "Argos démarches" CRDP de l'académie de Créteil, 2e édition, 2001. Édition complétée par deux chapitres en ligne, sur le Déluge et la Cène : www.crdp.ac-creteil.fr sous la rubrique "édition".
    • Islams, islam, Repères culturels et historiques pour comprendre et enseigner le fait islamique, Nicole Samadi, CRDP de l'académie de Créteil, 2003.
Argos, n°35, page 25 (09/2004)
Argos - Bibles et Coran