Dossier : Goûts et dégoûts des lecteurs / 1. Dégoûter, faire goûter, goûter

Comité de lecture au cycle 3

Entretient avec Patrick Jourdain, IMF à l'école Tessan de Dammarie-les-Lys.

Un dispositif mis en place depuis trois ans à Dammarie-les-Lys.

Il s'agit d'une activité périscolaire, financée sur des crédits d'accompagnement scolaire la première année, puis par le ministère de la Jeunesse et des Sports. De son côté, la municipalité subventionne l'association "Vivre l'école" qui prend en charge l'achat des livres nécessaires à la tenue des différents comités de lecture. Le comité de lecture de l'école Tessan n'est donc pas une action isolée, il s'inscrit dans une démarche globale mise en oeuvre sur l'ensemble des écoles de la commune. Dans cette école, deux comités de lecture fonctionnent depuis trois ans : un pour le cycle II, et un pour le cycle III. L'objectif visé est d'amener des enfants "en délicatesse" avec le livre à entrer en lecture, à s'associer à une communauté qui lit, par la mise en place de sociabilités autour du livre. Il ne s'agit en aucun cas de traiter des problèmes d'apprentissage de la lecture. Le projet d'école, en matière de maîtrise de la langue s'articule autour de la BCD, l'activité des comités de lecture complétant les projets des classes.

Le fonctionnement

Le comité de lecture cycle III se réunit de 12 h à 13 h, tous les quinze jours. Il accueille aussi bien des élèves externes que des demi-pensionnaires. Le groupe est composé d'enfants des trois classes du cycle III. La première année, il comprenait six enfants, puis huit la deuxième année, et douze cette année. L'enseignant estime qu'avec douze enfants, les échanges sur les livres s'étalent trop dans le temps, et il envisage, pour l'année prochaine, de revenir à un groupe de huit. Le choix des participants se fait avec les enseignants des différentes classes. Un contrat de participation est passé avec les enfants pour une période d'une demi- année, ce qui ménage la possibilité d'une rotation en cours d'année. Mais les élèves peuvent reconduire leur contrat jusqu'en fin d'année, et même, pour certains, poursuivre leur activité l'année suivante.

Le choix des livres

Le premier choix est fait par le maître qui achète régulièrement, chez un libraire de Melun, les ouvrages qui vont alimenter les lectures. Le comité de lecture n'est pas conçu comme un comité d'achat, pour lequel les enfants auraient un budget à gérer. Il s'agit plutôt, pour les enfants, d'opérer une sélection de livres qui feront l'objet d'une promotion, d'une incitation à lire, auprès des autres élèves (affiches, présentation orale aux différentes classes du cycle). Le corpus varie en fonction des thèmes proposés par les enfants (cette année, les animaux, le handicap) de la découverte de genres (BD, documentaires...), de nouvelles politiques éditoriales, mais dans tous les cas, les élèves ont la possibilité d'abandonner la lecture d'un livre dans lequel ils n'entrent pas.

L'organisation des lectures et des échanges

Chaque ouvrage fait l'objet d'au moins deux lectures. Les livres sont achetés en deux ou trois exemplaires. La première semaine, les enfants choisissent le livre qu'ils souhaitent lire, après une rapide présentation du maître. Ils en notent les références sur une fiche qui sera complétée en fin de lecture (cf. fiche en encadré). Lors de la deuxième séance, les enfants s'expriment sur le livre qu'ils ont lu, racontent l'histoire, échangent leurs impressions, leurs appréciations. Au cours de la troisième séance, les échanges reprennent, on étaye ses jugements. Il s'agit d'être capable d'argumenter, de citer des passages particulièrement significatifs, puis on décide d'en faire ou pas la promotion auprès des autres élèves. La promotion des livres choisis faisait l'objet, jusqu'à cette année, de la réalisation par les enfants d'une affiche qui prenait place dans un couloir de l'école, la BCD ne disposant pas d'un espace d'affichage suffisant. Cette formule a été abandonnée au profit d'une présentation orale de chaque enfant dans sa classe, préparée au comité de lecture. Par ailleurs, les livres choisis sont mis en valeur sur le présentoir prévu à cet effet dans la BCD et sont empruntés par les enfants qui fréquentent la BCD.

Évolution des élèves au fil du temps

L'activité du comité de lecture est une activité à long terme. C'est la raison pour laquelle les enfants s'engagent pour au moins six mois. L'enseignant a pu constater qu'au fil du temps, les enfants choisissent plus facilement les livres qu'ils vont lire. Ils progressent tous dans la volonté d'entrer en lecture, y compris dans les lectures longues. Lors des échanges, on peut constater des progrès dans la façon d'argumenter. Le vocabulaire s'enrichit, l'analyse devient plus fine, les enfants anticipent sur la présentation en préparant des citations de plus en plus pertinentes. On observe un réel progrès du niveau de formulation des échanges. L'autre point fort dans l'évolution des élèves, c'est la capacité et la facilité à parler aux autres, à parler naturellement, à prendre des risques dans une véritable stratégie d'échange autour des livres. Il semble donc que les objectifs de départ soient atteints et, même, enrichis si l'on considère les progrès concernant la maîtrise de l'argumentation, de la citation, la capacité à communiquer et à s'affirmer dans un groupe. Cette activité, bien que périscolaire, s'inscrit en droite ligne dans l'esprit des nouveaux programmes de l'école. Elle constitue une action essentielle pour permettre aux élèves de donner du sens à la lecture, et de leur en donner le goût.

Fiche de lecture
  • Auteur : nom de qui a écrit le livre.
  • Titre : titre du livre.
  • Cote : série de lettres pour le retrouver en bibliothèque, dépend du type de livre et de l'auteur.
  • Où est-il ? Pour le retrouver facilement, le lieu où on l'a emprunté : BM, BCD, CRLE (centre de ressources en littérature enfantine).
  • P. Marie : livre personnel, appartient à... Marie.
  • Collection : groupe de livres chez un éditeur qui ont le même personnage, le même thème.
  • Genre du livre :
    • fiction, lorsque c'est une histoire inventée,
    • récit, lorsque c'est une histoire vraie,
    • documentaire, lorsque ce n'est pas une histoire mais un livre qui apporte des informations.
  • Illustrateur : nom de celui qui a fait les illustrations, lorsqu'il y en a.
  • Éditeur : nom de celui qui a choisi de faire publier.
  • Type de livre : album, roman, bande dessinée, conte, poésie, livre documentaire.
  • Lecteur : nom de celui qui a lu le livre et rédigé la fiche de compte rendu.
  • De quoi ça parle ? Résumé de l'histoire.
  • Ce que j'en pense : ce que le lecteur pense de ce livre, s'il a aimé ou pas et pourquoi.
Argos, n°34, page 41 (03/2004)
Argos - Comité de lecture au cycle 3