Dossier : Goûts et dégoûts des lecteurs / 1. Dégoûter, faire goûter, goûter

J'aime, j'aime pas

ou cent façons d'être plutôt beaucoup pas très nuancée

Claire Boniface

  1. C'est nul.
  2. C'est à chier.
  3. Ça me prend la tête.
  4. Ça pèse des tonnes.
  5. Ça me gave.
  6. C'est mortel.
  7. Qu'est-ce qu'on s'ennuie.
  8. C'est barbichonnant.
  9. Aucun intérêt.
  10. Ça tombe des mains.
  11. Je ne suis pas entrée dans le livre.
  12. Au bout de 20 pages, j'ai pris une BD.
  13. Quel navet.
  14. Comment un éditeur a laissé publier ça ?
  15. Un livre qui méprise ses lecteurs.
  16. Mais pour qui il nous prend ce romancier ?
  17. Mais à part se faire plaisir, il pense à ses lecteurs ?
  18. Un livre où le romancier se regarde écrire.
  19. On ne comprend pas le projet.
  20. Pourquoi ce livre ?
  21. Il faut vraiment avoir rien à lire pour lire ce livre.
  22. C'est ni fait, ni à faire.
  23. C'est écrit à la va-comme-je-te-pousse.
  24. Un livre comme ça j'en fait un tous les matins.
  25. C'est écrit n'importe comment.
  26. Un ramassis de lieux communs.
  27. L'écriture est plate. Convenue. D'une banalité.
  28. On dirait des dictées de quatrième.
  29. C'est surfait. Surfait de chez surfait.
  30. C'est surtout tarte.
  31. C'est cousu de fil blanc.
  32. On a vite compris.
  33. Ça se traîne dans la moitié du livre.
  34. Les personnages se mélangent.
  35. On voit pas qui est qui.
  36. C'est invraisemblable.
  37. Ça tient pas debout.
  38. Les dialogues sont mal fichus.
  39. Les métaphores sont complètement à côté de la plaque.
  40. On n'y croit pas une minute.
  41. Le début est pas mal, mais ça tient pas la route.
  42. Je suis miti.
  43. Quand on a réussi à franchir les 70 premières pages, là ça devient intéressant.
  44. On décroche régulièrement.
  45. J'ai lu une page sur deux, je voulais savoir comment ça finissait.
  46. L'idée est séduisante, mais l'auteur arrive pas à tenir le cap.
  47. Le récit est palpitant mais quelle écriture de chiotte.
  48. C'est très poétique, mais la misogynie, bonjour.
  49. Finalement j'ai déjà oublié de quoi il s'agissait.
  50. En fait, je suis mi-figue mi-raisin.
  51. Je l'avais aimé il y a deux ans, mais je me demande bien ce que j'ai pu lui trouver.
  52. Je ne suis pas convaincue.
  53. C'est répétitif, on a compris très vite.
  54. Les descriptions sont complètement étouffe-chrétien.
  55. Les scènes amoureuses sont catastrophiques.
  56. Les premiers chapitres accrochent complètement, mais après ça se dégrade.
  57. C'est touchant, quand même.
  58. L'auteur aurait pu en faire une nouvelle.
  59. Quel dommage que le livre ne fasse que 100 pages.
  60. La fin est géniale.
  61. Une fois le début lourdingue dépassé, je ne l'ai plus lâché.
  62. Je me suis dit : mais c'est pas vrai, c'est de moi qu'il parle.
  63. C'est comme si on y était.
  64. L'écriture est incroyable.
  65. Et la structure, c'est vraiment malin, on est embobiné.
  66. Le style, je marche à fond.
  67. C'est surtout la manière de terminer les chapitres.
  68. J'ai adoré chaque soir retrouver ce livre. J'y pensais pendant la journée : vivement ce soir.
  69. Pour moi, c'est une révélation.
  70. Si j'avais cinq livres à choisir pour une île déserte...
  71. Je ne connaissais pas cet auteur, j'ai envie de lire d'autres livres.
  72. Je me demande comment il a réussi à faire ça.
  73. J'arrive pas à expliquer pourquoi, mais ça m'a complètement chamboulée.
  74. J'ai trouvé ça passionnant.
  75. Chapeau !
  76. J'ai des images encore plein la tête.
  77. Super. C'est pas mal. C'est même plus.
  78. Je trouve que c'est un chef-d'oeuvre. Sans rire.
  79. La fin m'a laissé complètement sciée, je vais le relire, du coup.
  80. J'en redemande. Je regrette de ne pas l'avoir connu plus tôt.
  81. Des livres comme ça, alors d'accord.
  82. Je ne l'offrirai pas à n'importe qui.
  83. Génial. Du talent n'en jetez plus.
  84. C'est intéressant. On apprend plein de choses.
  85. Je suis contente de l'avoir lu.
  86. Je l'ai lu parce qu'il fallait mais je regrette pas.
  87. J'ai pas tout compris, mais ça fait rien.
  88. Je me suis jamais autant marrée en lisant un livre.
  89. J'en pouvais plus de pleurer, ce livre est vraiment pour les masos.
  90. Pour le métro, c'est impeccable.
  91. J'aurais pas été en vacances, j'aurais abandonné.
  92. Pour les vacances, quelle idée.
  93. Il paraît qu'il va être adapté à l'écran. Merci bien.
  94. Je le revends dès que possible.
  95. Heureusement que je l'ai acheté d'occasion.
  96. Y a des passages vraiment à gerber.
  97. L'ensemble est assez cucul.
  98. On a envie de dire à l'auteur, faut sortir un peu.
  99. Plus ringard, tu meurs.
  100. Comment on ose publier ça ?
Argos, n°34, page 40 (03/2004)
Argos - J'aime, j'aime pas