Sommaire du numéro 59

Alternatives Internationales n° 59été 2013 Guerres secrètes sur Internet

 

Editorial

Décryptage

  • Et où ira-t-il donc ? "Il servira finalement à détruire votre race et votre religion". L'homme qui prononce ses paroles, diffusées par CDs vendus sur les marchés, indique le site Global Post, a le même look que le dalaï-lama : crâne rasé, robe safran... Et comme le chef spirituel des Tibétains, il est moine bouddhiste. Mais en Birmanie. Curieusement surnommé "Ben Laden" en dépit de ses propos sur les musulmans, le Vénérable Ashin Wirathu, 45 ans, confie qu'il se sent plus proche de l'English Defense League, un groupe britannique d'extrême droite. Car le moine birman en est persuadé : "Les musu (…)
    Acheter le document

Portrait

Eclairage

  • 1,5 million de réfugiés, 4 millions de déplacés. Depuis mars 2011, c'est un quart de la population syrienne qui a dû abandonner maison et travail, vie familiale et amicale, pour fuir des combats qui s'étendent désormais à tout le territoire. À mesure que le conflit s'éternise, se communautarise et se radicalise, la crise humanitaire devient de plus en plus explosive. Les camps de réfugiés en Jordanie, en Irak et en Turquie - le Liban a décidé de ne pas en ériger - sont saturés et sous-équipés. Ils ne parviennent plus à accueillir les 8 000 Syriens qui affluent chaque jour. Alors, la communauté (…)
    Acheter le document

Actualité

Dossier - Guerres secrètes sur Internet

L'invité

Poing de vue

  • Surtout en temps de guerre. Il faut s'écraser tout le temps, même quand on est posté rue de Solférino (Paris, VIIe arrondissement). Assez loin du front donc, qui ces derniers temps se déplace dans la bande sahélienne. Ce n'est vraiment pas cool de devoir la fermer quand on meurt d'envie de l'ouvrir. Comme avant. Quand on n'était pas au pouvoir et qu'on avait toute latitude pour dénoncer les violations des droits de l'homme. Au Tchad par exemple, un pays gouverné par Idriss Déby, depuis 22 ans (déjà...). Et bien, en février 2008, le Parti Solférino (PS) n'hésitait pas. À ce moment-là, Monsieur (…)
    Acheter le document

Comprendre

Dossier - Humanitaire : la voie des émergents

La chronique de Rony Brauman

  • L'éthique du drone (Rony BRAUMAN)
    L'éthique du drone (Rony BRAUMAN)
    Mal nécessaire dès lors qu’elle vise à supprimer un mal plus grand, la guerre doit être un ultime recours lorsque tous les autres moyens de préserver la sécurité internationale ont été épuisés en vain : ainsi pouvait se résumer la conception dominante de la guerre telle qu'elle fut promue par les vainqueurs de la Seconde Guerre mondiale, lesquels, on le sait, ne se privèrent pas de la contourner alors qu'ils en étaient les garants supposés. Les rivalités de puissance ne se laissaient pas enfermer si aisément... Selon le philosophe Grégoire Chamayou cependant, une innovation technologique - le (…)
    Acheter le document

Culture & société

Lectures

Ecrans

  • Tabou, de Miguel Gomes (Elisabeth COHL)
    Tabou, de Miguel Gomes (Elisabeth COHL)
    Tabou fut l'une des grandes révélations de l'année 2012. Agrémenté de deux courts-métrages et d'un entretien écrit, ce coffret permet de revenir sur l'itinéraire de son auteur Miguel Gomes. Depuis ses débuts (La gueule que tu mérites et Ce cher mois d'août), ce Portugais de 41 ans ne cesse de nous surprendre. Dans ce troisième long-métrage, il réenchante le cinéma des origines en contant l'histoire d'Aurora, épouse d'un riche colon du Mozambique des années 1960, et sa passion pour un aventurier. Le récit, ample et sentimental, soutenu par les sons et les chants de l'Afrique, est rendu crépuscu (…)
    Acheter le document
  • Le policier, de Nadav Lapid (Elisabeth COHL)
    Le policier, de Nadav Lapid (Elisabeth COHL)
    Beau comme un dieu, fort comme un Turc, Yaron, la trentaine conquérante, est membre d'une unité d'élite de la police israélienne. Le film explore son quotidien : virées avec ses copains, drague, passage à tabac d'un misérable voleur de fleurs, combats pour tuer le temps... Virilité et loi du plus fort semblent être les mots d'ordre de la petite troupe, qui à la suite d'une bavure avec des civils palestiniens, n'hésite pas à faire porter le chapeau au plus vulnérable d'entre eux. Nadar Lapid aurait pu se contenter de filmer le quotidien de ce personnage, archétype d'une société minée par la vio (…)
    Acheter le document
  • Stupre et goût du lucre à Séoul : le vétéran Im Sang-soo nous plonge avec L'ivresse de l'argent (Wild Side) dans les intrigues shakespeariennes d'une famille de milliardaires coréens. Solitude et rêverie : Jours de pêche en Patagonie (Carlos Sorin, Memento) suit les tribulations d'un retraité énigmatique, venu dans la petite station balnéaire de Puerto Deseado pour pêcher le requin et, peut-être, se réconcilier avec son passé. Ensemble mais séparés : Qiao Yu'e et Liu se retrouvent après 50 ans de séparation. Soldat nationaliste, Liu a fui Shanghai devant l'avancée des communistes, laissant der (…)
    Acheter le document
  • Né dans les années 1960 et devenu un divertissement ultra-populaire, le cinéma cambodgien a vu son ascension foudroyée avec l'arrivée au pouvoir des Khmers rouges. Dès 1975, les salles sont fermées. Cinéastes, producteurs et acteurs sont déportés ou assassinés. Des 400 films nationaux, ne reste rien ou presque. Comment faire revivre un patrimoine qui ne subsiste que sur des copies si abîmées qu'elles sont irregardables, ou sur des VHS enregistrées à la sauvette par les exilés ? C'est le pari qu'à su relever Davy Chou. Ce jeune cinéaste est le petit-fils de Van Chann, l'un des plus grands produ (…)
    Acheter le document

Sur Internet

  • Le site de l'Institut de relations internationales et stratégiques publie, fort opportunément, une étude intitulée "Le développement du Sahel et en particulier du Mali". Rédigée par Pierre Jacquemot et Serge Michaïlof, elle s'intéresse aux conditions structurelles, sociales et économiques, qui conditionnent un retour à la stabilité dans les pays concernés, en traitant de l'avenir du pastoralisme, de l'économie urbaine, de l'insertion de la jeunesse, du changement climatique...
    Acheter le document
  • Une mine pour les hispanophones. Sous le sigle de Redalyc, se cache le réseau des revues scientifiques d'Amérique latine et des Caraïbes, d'Espagne et du Portugal. Soit 700 publications dont les articles sont disponibles en ligne, couvrant à la fois les sciences sociales et les sciences de la nature. Avec un moteur de recherche très pratique permettant des tris par sujet, par pays, par revue.
    Acheter le document
  • Il est souvent utile de renverser le monde pour mieux l'observer. Raison pour laquelle les analyses (en anglais) du Lowy Institute, un centre de recherches situé aux antipodes puisqu'il est basé à Sydney (Australie) sont pleines d'enseignements. Sur le Pacifique bien sûr, et notamment sur la présence de la France dans la région à laquelle l'institut vient de consacrer un livre accessible en ligne, mais aussi sur bien d'autres régions du monde (Asie, États-Unis, Moyen-Orient...).
    Acheter le document
  • Qu'ils aient connu des changements révolutionnaires, ou qu'ils vivent leurs mutations à une allure moins rapide, les pays arabes connaissent tous des évolutions profondes qu'Arab Reform Initiative, permet de suivre dans de multiples domaines politiques, socio-économiques, judiciaires... Les publications sont rédigées par des analystes et des experts de la région. Elles sont disponibles en deux langues, en anglais et en arabe.
    Acheter le document

La chronique de Christophe Jaffrelot

  • Aux vieux maux, les vieux remèdes (Christophe JAFFRELOT)
    Aux vieux maux, les vieux remèdes (Christophe JAFFRELOT)
    Le Pakistan a voté dans l'effervescence, 46 millions d'électeurs (sur les 86 millions d'inscrits) bravant les menaces d'attentat des islamistes pourtant bien décidés à faire dérailler le processus institutionnel. La presse pakistanaise y a vu le signe d'un "Naya Pakistan" (nouveau Pakistan). Mais le scrutin qui vient d'avoir lieu risque, au mieux, de faire du neuf avec du vieux. Certes, les électeurs urbains, en particulier les jeunes, ont mis sur orbite l'ancien joueur de cricket Imran Khan, un homme nouveau, même si son parti, le PTI (Mouvement pour la justice), date de 1997. Avec 16,7 % des (…)
    Acheter le document