Alternatives Internationales - Articles écrits par stéphanie AGLIETTI

Articles écrits par Stéphanie AGLIETTI

Nombre d'articles : 7

Le Rwanda veut passer maître en écoles

[Article]Alternatives Internationaleshors-série n° 13, p.12, 5/2013, 1047 mots
par : Stéphanie AGLIETTI

Après le génocide, le pays a beaucoup investi dans l'éducation pour se reconstruire. Si la quasi-totalité des enfants est scolarisée, la qualité de l'enseignement laisse encore à désirer.

Acheter le document

Un édit pour mettre fin à l'insécurité foncière

[Article]Alternatives Internationaleshors-série n° 13, p.38, 5/2013, 721 mots
par : Stéphanie AGLIETTI

Dans le Nord-Kivu, grâce à la longue mobilisation du Forum des amis de la Terre, la législation foncière a été modifiée pour sécuriser les droits des agriculteurs.

Acheter le document

Des professeurs en quête de "mentor"

[Encadré]Alternatives Internationaleshors-série n° 13, p.13, 5/2013, 215 mots
par : Stéphanie AGLIETTI

Afin d'aider les professeurs à s'adapter à l'enseignement en anglais, le Rwanda a déployé des enseignants "mentor" dans les écoles du pays. Ces éducateurs, pour la plupart originaires de pays anglophones comme le Kenya ou l'Ouganda, encadrent les enseignants rwandais formés dans l'ancien système francophone. "Je fais le tour des classes et j'observe. À la fin des cours, je reste avec le professeur et je lui fais travailler le vocabulaire et surtout la prononciation", explique Windfred Muviuki, une enseignante kenyane de 30 ans, mentor dans une école de Kacyiru à Kigali depuis un an et demi. "J (…)
Acheter le document

Émile, 13 ans, ancien mineur

[Encadré]Alternatives Internationaleshors-série n° 13, p.43, 5/2013, 136 mots
par : Stéphanie AGLIETTI

"Je portais des sacs très lourds et je gagnais 1 000 francs congolais (moins de un euro) par sac. Souvent mes parents me poussaient à y aller", se souvient Émile, 13 ans, qui, comme vingt autres garçons et filles, a arrêté de travailler dans les mines de Rubaya pour apprendre le métier de coiffeur grâce à l'Assodip, une association de défense des droits de l'homme dans l'est de la RDC. Pour Janvier Murairi, un responsable de l'association, si les enfants sont moins présents dans les mines depuis le début du processus de validation, la vigilance doit être soutenue : "Il est facile de cacher les (…)
Acheter le document

RD Congo : les Congolais tâchent d'avoir bonnes mines

[Article]Alternatives Internationaleshors-série n° 13, p.42, 5/2013, 1000 mots
par : Stéphanie AGLIETTI

Sous la pression de la communauté internationale, la République démocratique du Congo tente de mettre fin au meurtrier trafic de "minerais de sang".

Acheter le document

Des citoyens inspecteurs

[Encadré]Alternatives Internationaleshors-série n° 13, p.42, 5/2013, 198 mots
par : Stéphanie AGLIETTI

Florence Furaha est une femme déterminée. Elle fait partie de ces nombreux Congolais mobilisés contre les minerais de sang et dirige à Bukavu (Sud-Kivu) l'un des vingt Observatoires sur les ressources naturelles, créés dans tout le pays par la Commission épiscopale pour les ressources naturelles (CERN), grâce au soutien du CCFD-Terre solidaire. "Comme représentants de la société civile, nous participons, en accord avec les autorités, à la validation et au contrôle des sites miniers en vérifiant qu'il n'y a pas de groupes armés ni d'enfants", explique-t-elle. Cette mission de veille et d'alerte (…)
Acheter le document

Rwanda : les Abunzi veillent au bon voisinage

[Article]Alternatives Internationales n° 57, p.61, 12/2012, 657 mots
par : Stéphanie AGLIETTI

Ces médiateurs élus tentent de résoudre gratuitement et rapidement les petits litiges fonciers et familiaux qui naissent au sein des communautés villageoises.

Acheter le document