Décryptage

Syrie : l'Art de la guerre

Bassam Khabieh

Même pendant la tragédie, même pendant les horreurs d'une guerre qui dure depuis plus de trois ans, certains hommes ne perdent pas le goût de l'art. Un art bien étrange que celui de Akram Sweidan, combattant rebelle de Douma dans la banlieue de Damas, qui suivant la tradition des arabesques, décore des obus de mortiers. À défaut d'avoir ce talent, d'autres montent de sinistres spectacles en Syrie. Pendant que le graveur ornait de dorures ses munitions dans la ville assiégée, Bachar al-Assad organisait pour la partie du pays qu'il contrôle encore une mascarade qualifiée d'élection présidentielle où deux figurants inconnus lui donnaient la réplique. Résultat de cette farce cynique : le bourreau s'est accordé le droit de continuer à exterminer ses concitoyens.

Alternatives Internationales, n°63, page 8 (06/2014)
Alternatives Internationales - Syrie : l'Art de la guerre