Actualité

Chine : mortelles effluves

La vie n'a pas de prix. Un téléphone portable, si. Celui de la jeune femme coûtait 2 000 yuans (235 euros), précise le South China Morning Post. Maladroitement, cette habitante de Xinxiang (province du Henan) le laissa tomber dans une fosse d'aisance. N'entendant que l'appel des télécoms, son mari plongea pour fouiller les excréments, mais il s'évanouit vite sous l'effet des vapeurs pestilentielles. N'écoutant que son instinct maternel, sa génitrice sauta à son tour pour le sauver, mais défaillit aussi. Paniquée, la propriétaire du portable les rejoignit et sombra également. Le beau-père appela les voisins au secours, avant de plonger avec deux de ces sauveteurs improvisés qui perdirent conscience. Grâce à une corde, d'autres voisins se relayèrent pour sortir tout le monde du trou. Mais l'ambulance mit plus d'une heure à arriver. Le mari et sa maman moururent à l'hôpital.

Alternatives Internationales, n°63, page 25 (06/2014)
Alternatives Internationales - Chine : mortelles effluves