Lectures
Le temps des humiliés. Pathologie des relations internationales
par Bertrand Badie.
Odile Jacob (256 p., 24,90 euros)

L'auteur, politiste pédagogue et spécialiste des relations internationales, est des plus reconnus. Très fécond, il a publié au cours des dernières années des livres importants pour la compréhension des mutations du système international, notamment L'impuissance de la puissance, chez Fayard. Il intervient ici encore comme essayiste doté d'une vaste culture cosmopolite (au meilleur sens du terme) qui déchiffre depuis des décennies les évolutions des relations diplomatiques et géopolitiques.

Bertrand Badie ne considère pas l'humiliation internationale comme "un trait psychologique, mais comme un effet du système international sur certaines unités qui le composent. Elle parait objectivement comme une forme de déshumanisation d'un système qui se construit comme humain." Il évoque le sentiment de supériorité (y compris racial) de certaines nations comme l'un des moteurs de l'humiliation et distingue celle-ci de la honte, du traumatisme, du ressentiment. Il passe en revue les formes de rêves brisés des "puissances" moyennes et émergentes. On peut lire des considérations très "pointues" sur le multilatéralisme, la mondialisation, les hiérarchies de puissances et les rapports Nord-Sud (comme on disait dans les années 1970). De la belle ouvrage.

Serge Cordellier

Alternatives Internationales, n°63, page 78 (06/2014)
Alternatives Internationales - Le temps des humiliés. Pathologie des relations internationales