Actualité

Afghanistan : le coup de main de l'âne

L'âne connaît son métier. Il trottine jusqu'au barrage de la police, s'arrête le temps qu'on charge les munitions sur son dos, puis repart vers... le camp des talibans. La médiation animale est l'une des méthodes employées dans la province de Ghazni par les forces de l'ordre afghanes pour approvisionner ces mêmes insurgés qu'elles sont censées combattre, raconte l'Institute for War & Peace Reporting. Les talibans sont puissants dans cette région située au sud de Kaboul, raison pour laquelle les forces de sécurité se voient fournir d'importantes rations de munitions. Dont les policiers ont ensuite du mal à expliquer la disparition des stocks alors qu'aucun combat ne s'est déroulé dans la zone. Si une partie des munitions sont vendues aux talibans, d'autres leur sont fournies par les policiers simplement pour qu'ils ne les attaquent pas.

Alternatives Internationales, n°62, page 25 (03/2014)
Alternatives Internationales - Afghanistan : le coup de main de l'âne