Actualité

Singapour : Casey dans le métro

Mais pourquoi n'a-t-il pas écouté Nathalie Kosciusko-Morizet chanter "les moments de grâce" du métro ? Anton Casey n'aurait pas été contraint de quitter sa chère Singapour. Banquier de son état, le Britannique ne se déplaçait qu'en Porsche, les transports publics lui inspirant un dégoût profond qu'il a souhaité proclamer. Entre autres messages publics, il a posté sur Facebook une vidéo où l'on voyait un garçonnet assis dans une rame et demandant avec inquiétude à son géniteur : "Papa, où est ta voiture et qui sont tous ces pauvres ?" Las, même à Singapour, les pauvres sont plus nombreux que les riches. Et susceptibles. Et branchés sur les réseaux sociaux, désormais... La société Crossinvest a expliqué avoir rompu tous liens avec son brillant financier qui a invoqué des menaces de mort contre sa famille pour gagner l'Australie.

Alternatives Internationales, n°62, page 25 (03/2014)
Alternatives Internationales - Singapour : Casey dans le métro