Lectures
L'empire sans limites. Pouvoir et société dans le monde russe
par Laurent Chamontin.
Éditions de l'Aube (256 p., 18,70 euros)

Laurent Chamontin, éminent spécialiste français de la Russie, évoque dans son avant-propos un "livre de voyageur". Que le lecteur ne s'y trompe pas, il ne s'agit absolument pas d'un reportage au long cours dans les méconnues campagnes russes, mais bel et bien d'un essai théorique qui tente d'éclaircir la spécificité de la Russie d'aujourd'hui. Pourquoi le poids de l'État est-il si important ? Pourquoi ce pays ne décolle-t-il pas comme la Chine ? Pourquoi sa société civile peine à éclore ? Pour l'auteur, la réponse à ces questions est géographique et historique. Géographique d'abord, car la Russie (ou le monde russe, si l'on inclut Ukraine et Biélorussie) est un territoire immense, aux frontières floues et mouvantes, relativement vide et dépeuplé. Cette immensité favoriserait paradoxalement, et le repli en "vase clos", et le "projet impérial" qui caractérise ce pays depuis les Tsars jusqu'à aujourd'hui. Historique ensuite, car l'État finalement n'a jamais changé. Même méfiance envers les campagnes, même désir de contrôle absolu, même volonté de faire taire les voix dissonantes, l'autocratie laisse des traces qu'il est difficile d'effacer. La description des permanences entre système soviétique et actuel est sur ce point assez éloquente. Au final, Laurent Chamontin décrit une société qui plie sous le poids de son passé plutôt que d'en prendre ce qu'il y a de plus positif (vie intellectuelle et littéraire, sciences, technologies, sports) pour envisager sereinement un meilleur avenir.

Thomas Monnerais

Alternatives Internationales, n°62, page 77 (03/2014)
Alternatives Internationales - L'empire sans limites. Pouvoir et société dans le monde russe