Lectures
L'affaire Snowden. Comment les États-Unis espionnent le monde
par Antoine Lefébure.
La Découverte (276 p., 19 euros)

La révolte du jeune informaticien Edouard Snowden, désormais réfugié en Russie, a révélé au monde entier l'ampleur de la surveillance électronique menée par les États-Unis. Au-delà de l'interception d'un nombre incalculable d'e-mails, on a découvert que des entreprises, des diplomates et même des chefs d'État européens avaient été espionnés. Dans cette chronique détaillée des aventures d'Edouard Snowden, l'auteur s'interroge sur la puissance de la NSA, qui s'est constituée comme un véritable "empire du secret" depuis le milieu du XXe siècle. 11 000 militaires et 29 000 employés civils de l'agence travaillent dans son quartier général à Fort Meade (Maryland). Quant aux alliés qui ont été surveillés, ils ont bénéficié à leur façon de ses services. Au fil de la lecture, nous découvrons aussi qu'il y a eu d'autres lanceurs d'alerte, quelques entreprises résistantes, tous intimidés, voire réprimés par le gouvernement américain. Quant aux géants d'Internet, tous américains, leur position est ambiguë. Leur modèle économique est en effet fondé sur les "mêmes principes techniques" qui président à cet espionnage généralisé, rappelle l'auteur : "surveillance panoptique des télécommunications mondiales et constitution de bases de données de consommateurs, tout cela pour le grand profit de l'économie américaine."

Naïri Nahapétian

Alternatives Internationales, n°62, page 78 (03/2014)
Alternatives Internationales - L'affaire Snowden. Comment les États-Unis espionnent le monde