Actualité

Espagne : TVA sur la mort

La crise du logement a encore frappé dans la péninsule. De plus en plus d'Espagnols ont du mal à financer... leur dernière demeure. Fin 2012, pour renflouer les caisses de l'État, le gouvernement madrilène a fait passer la TVA sur les enterrements de 8 à 21 %. Soit le même taux que les parcs d'attractions ou les théâtres, précise l'agence IPS. Résultat : un nombre croissant de famille a recours aux "enterrements de bienfaisance", financés par les communes et réservés aux plus nécessiteux. Heureusement, ce n'est pas la misère pour tout le monde. Une entreprise funéraire, interviewée par IPS, se prépare à mettre sur son catalogue de luxueuses funérailles de style XIXe avec calèches à cheval, pour un public de morts vraiment sélect. Dieu reconnaîtra les siens.

Alternatives Internationales, n°60, page 22 (09/2013)
Alternatives Internationales - Espagne : TVA sur la mort