Lectures
Minerais stratégiques. Enjeux africains
par Apoli Bertrand Kameni.
PUF (248 p., 22 euros).

Cet ouvrage est paradoxal. Son objet est important puisqu'il s'agit d'analyser l'enjeu des minerais stratégiques dans les conflits africains des dernières décennies. Il comporte beaucoup d'informations et précisions précieuses. Mais ce livre présente aussi de gros défauts, dont deux principaux. D'une part, il pose comme hypothèse que les enjeux de tous les conflits africains de la seconde moitié du XXe siècle auraient eu pour explication principale ces enjeux stratégiques pour les minerais, notamment pour l'uranium. Cette affirmation est sans exception : l'auteur considère ainsi que la "richesse géologique sans pareil de l'Afrique du Sud (est) à l'origine de l'invention subite de l'apartheid" (p. 53). C'est méconnaître les enseignements des travaux historiques et anthropologiques, très nombreux, portant sur cette politique raciste et ségrégationniste. Ce type d'analyse où on mobilise un seul facteur est très fragile. Le génocide rwandais, parmi les plus terribles conflits africains, était-il déterminé par ce genre de mobile ? D'autre part, l'auteur use et abuse de formules ronflantes. Ainsi les titres et intertitres peuvent-ils donner le vertige tant ils reflètent ce style ampoulé à l'extrême. Une formule parmi cinquante : "De l'invention de l'atome à l'uranotropisme conflictogène et belligèrne".

Serge Cordellier

Alternatives Internationales, n°60, page 78 (09/2013)
Alternatives Internationales - Minerais stratégiques. Enjeux africains