Colombie : Le trésor perdu des Farc

Sorti en salles en août dernier, Rêver ne coûte rien de Rodrigo Triana a donné lieu à des critiques sans précédent contre l'armée colombienne. Ce film est inspiré des faits réels: en mai 2003, un bataillon a découvert au milieu de la forêt amazonienne, le "trésor des Farc", 16 millions de dollars en liquide, et a décidé de se partager le butin sans avertir la hiérarchie. Le jour même de la sortie du film, des peines étaient prononcées contre les militaires inculpés. L'opinion a réagi au fait que, parmi les condamnés, on ne trouvait qu'un seul officier, alors que, selon des témoignages, plusieurs supérieurs étaient impliqués. "Les seuls vrais intouchables en Colombie, ce sont les militaires", résume le journal Nuevo Siglo, révélant la crise de confiance envers un Etat qui châtie les fantassins tout en offrant l'impunité aux gradés.

Alternatives Internationales, n°33, page 63 (12/2006)
Alternatives Internationales - Colombie : Le trésor perdu des Farc