Repenser le nationalisme. Théories et pratiques
Sous la dir. de Alain Dieckhoff et Christophe Jaffrelot.
Presses de Sciences Po (463 p., 20 euros)

La réflexion sur la nation et le nationalisme a connu un nouvel essor à partir des années 1980, certes dans le but de comprendre le XXe siècle, mais aussi parce que l'Occident semblait entrer dans le "postnational" (la construction européenne) tout en s'interrogeant sur un possible "retour des nations" (en particulier dans les Balkans, après la chute du mur de Berlin). Dans ce gros ouvrage, Christophe Jaffrelot actualise son indispensable tour d'horizon des théories du nationalisme, tandis qu'Alain Dieckhoff montre les limites de la distinction entre nationalisme politique et nationalisme culturel. Les dimensions historiques,

linguistiques et religieuses du phénomène sont présentées. Plusieurs contributions font le point sur les débats, souvent mal connus en France, autour du multiculturalisme, du cosmopolitisme et du post-national à partir du cas européen. L'ensemble est centré sur l'Europe occidentale et le monde anglo-saxon actuels. On peut regretter que l'histoire longue du nationalisme et de ses impacts en Europe ait été éludée, et que cet ouvrage du Ceri n'ait pas davantage exploré les situations ailleurs dans le monde, alors que les questionnements sont renouvelés, que ce soit pour le nationalisme chinois ou les lectures postcoloniales de la nation dans l'ensemble des pays en développement.

Pierre Grosser

Alternatives Internationales, n°33, page 76 (12/2006)
Alternatives Internationales - Repenser le nationalisme. Théories et pratiques