Lectures
Face aux crimes du marché. Quelles armes juridiques pour les citoyens ?
Par William Bourdon.
La Découverte (333 p., 23 euros).

Que faire face aux crimes des multinationales et des institutions financières ? L'avocat William Bourdon passe en revue les différentes armes juridiques pour lutter contre l'impunité dont jouissent ces acteurs de la mondialisation. En multipliant les exemples d'actions judiciaires engagées contre Nestlé, Nike, le diamantaire De Beers ou Coca-Cola, il dresse le bilan du travail mené par nombre d'ONG contre ces entreprises. L'auteur montre les évolutions qui ont rendu possible l'obtention d'un dédommagement de travailleurs forcés birmans de la part de Total, mais aussi, à l'inverse, le foisonnement d'initiatives " éthiques " des multinationales - codes de bonne conduite, chartes de développement durable - qui visent surtout à les affranchir de toutes contraintes externes. L'avocat préside l'association Sherpa qui mobilise des juristes pour faire cesser les violations des droits humains et les atteintes à l'environnement des entreprises transnationales à l'étranger. Sherpa a contribué à emporter la bataille contre Total. William Bourdon détaille les obstacles surmontés pour parvenir à ce résultat. En fin d'ouvrage, l'auteur formule trente-neuf propositions pour une régulation des multinationales. Il affirme notamment la nécessité de reconnaître la responsabilité juridique de la société-mère à l'égard de ses filiales étrangères afin d'adapter le droit à l'internationalisation des entreprises. Même si l'ouvrage fait parfois penser à un manuel de droit, les chapitres très éclairants sur le rôle de la société civile en justifient la lecture, que l'on ait ou non un bagage juridique.

Robin Assous

Alternatives Internationales, n°46, page 80 (03/2010)
Alternatives Internationales - Face aux crimes du marché. Quelles armes juridiques pour les citoyens ?