Lectures
L'islam entre religion et idéologie. Essai sur la modernité musulmane
Par Nadine Picaudou.
Ed. Gallimard (310 p., 21 euros).

Voilà un ouvrage qui bat en brèche l'idée selon laquelle l'islam serait par nature une religion plus politique les autres. On ne peut en effet, rappelle l'auteure, l'assimiler à sa version politique radicale. Et même l'analyse de l'islam comme idéologie politique nous montre que celui-ci est plus divers et plus complexe qu'il n'y paraît.

Nadine Picaudou, historienne, remet en cause de manière systématique les idées reçues sur le rapport à la modernité du monde musulman, en concentrant son analyse sur la fin du XIXe siècle et le début du XXe.

Nous découvrons ainsi qu'entre 1895 et 1911 en Egypte, au sein de la célèbre école coranique Al-Azhar, le modèle ancien de la madrasa est peu à peu remplacé par le modèle moderne de l'université. Une entreprise de réforme de l'islam traverse aussi les pays musulmans durant cette période, s'appuyant sur une démarche de retour aux textes.

Est-ce pour autant du " fondamentalisme " au sens où on l'entend habituellement ? La modernité occidentale, rappelle l'auteure, ne s'est jamais construite sur le déni de la tradition mais sur sa relecture. Un ouvrage extrêmement érudit et éclairant, d'une grande rigueur intellectuelle.

Naïri Nahapétian

Alternatives Internationales, n°48, page 81 (09/2010)
Alternatives Internationales - L'islam entre religion et idéologie. Essai sur la modernité musulmane