Lectures
Au pays des enfants rares. La Chine, vers une crise démographique
Par Isabelle Attané.
Fayard (278 p., 18,50 euros).

A force de se focaliser sur les performances économiques de la Chine, on en oublie ses défis démographiques. Après avoir été confronté au risque de surpopulation, ce pays, rappelle l'auteure, doit faire face à un vieillissement rapide de sa population, qui diminuera avant le milieu des années 2050. Bien que non appliquée à la lettre, la politique de l'enfant unique a atteint ses objectifs au-delà des espérances. Cette réalité est connue, de même que ses effets secondaires comme l'émergence des petits empereurs : ces enfants si choyés qu'ils n'en feraient plus qu'à leur tête.

A partir de données récentes et de témoignages vivants, l'auteur va plus loin en pointant d'autres réalités moins connues, à commencer par les inégalités entre les enfants. Selon qu'ils sont nés en ville ou à la campagne, ils n'ont pas le même accès à l'éducation et aux soins. La Chine compte encore des armées d'enfants obligés de travailler et vivant dans la rue, nés de migrants de l'intérieur. La mortalité infantile a certes fortement régressé, mais moins vite que dans d'autres pays émergents. Soit, objectera peut-être le lecteur, mais les défis démographiques ne sont-ils pas plus préoccupants dans d'autres pays émergents ? Si le gouvernement chinois a mis du temps à comprendre la situation, n'a-t-il pas pris depuis, comme le rappelle l'auteure elle-même, des mesures (notamment en faveur des enfants de migrants ou contre l'obésité, autre fléau qui frappe la jeunesse chinoise) ? Sans doute, mais dans une Chine de plus en plus opulente, ces inégalités n'en sont que plus insupportables.

Sylvain Allemand

Alternatives Internationales, n°52, page 78 (09/2011)
Alternatives Internationales - Au pays des enfants rares. La Chine, vers une crise démographique