Agir

Afrique : la terre, c'est la paix

La question foncière est au coeur des problématiques de développement dans la région des Grands Lacs (Burundi, Rwanda, l'est de la République démocratique du Congo). Un rapport conjoint du Gret et du Comité catholique contre la faim et pour le développement montre comment, dans cette région très densément peuplée, l'insécurité foncière - le fait de ne pas être assuré de conserver la terre que l'on cultive ou le fait de ne pas ou plus y avoir accès - entrave le développement de l'agriculture, alors que la moitié de la population, voire beaucoup plus dans certaines zones, souffre de sous-alimentation. En cause, la défaillance et la corruption des États, les carences du droit, notamment dans la gestion des conflits de succession, l'inefficience de l'administration... Depuis plusieurs années, nombre d'associations se sont saisies de cette question avec succès. Elles ont en particulier contribué à la résolution de conflits fonciers en fournissant des outils de gestion des différends (contrats, médiations) et en aidant à la formalisation des droits fonciers et des arrangements locaux.

En savoir plus

  • À lire : Afrique des Grands Lacs : droit à la terre, droit à la paix, sur gret.org
Alternatives Internationales, n°55, page 64 (06/2012)
Alternatives Internationales - Afrique : la terre, c'est la paix