Lectures
Les mille et une frontières de l'Iran. Quand les voyages forment la nation
Fariba Adelkhah.
Karthala (492 p., 32 euros).

Avec son humour et sa verve habituelle, Fariba Adelkhah nous entraîne sur les traces des voyageurs et migrants iraniens, de Damas à Kaboul en passant par Los Angeles et le Japon... On imagine les Iraniens isolés par le régime islamique et l'embargo international, c'est tout l'inverse. Ainsi, le très répressif Mahmoud Ahmadinejad a poursuivi le travail d'ouverture, entamé par son prédécesseur réformateur Mohammad Khatami, vis-à-vis des émigrés iraniens. Et le pèlerinage religieux en Iran est non seulement l'occasion pour beaucoup d'entre eux de trouver une épouse au pays, mais également d'y faire du business. De la présence massive des jeans made in China, à Téhéran, au rôle de trader des fondations islamiques, en passant par le caractère très traditionnel de la famille au sein de la diaspora de Los Angeles, cet ouvrage dense nous montre que la modernité n'est pas toujours là où on l'attend. Preuve qu'il n'existe pas un Orient et un Occident par nature inconciliables. Fariba Adelhkah, en analysant les mille et une facettes de l'identité iranienne, nous révèle à quel point celle-ci est hybride.

Naïri Nahapétian

Alternatives Internationales, n°55, page 79 (06/2012)
Alternatives Internationales - Les mille et une frontières de l'Iran. Quand les voyages forment la nation