Agir

L'université du Wisconsin contre Adidas

Aux États-Unis, l'université du Wisconsin ferraille contre l'équipementier sportif allemand Adidas. Dans une plainte déposée le 13 juillet devant la Cour de justice de cet État, l'établissement demande au nom du respect du code de bonne conduite de la Fair Labor Association (FLA) qu'Adidas indemnise les ouvriers de son sous-traitant indonésien PT Kizone, licenciés en 2011. En effet, Adidas et l'université du Wisconsin adhèrent à la FLA, créée en 1999 par des syndicats, entreprises et universités pour lutter contre les conditions de travail exécrables dans les usines d'habillement des pays en voie de développement. En 2011, le patron de PT Kizone s'était enfui avec la caisse, laissant sur le carreau 2 800 ouvriers impayés et privés d'indemnités légales de licenciement. Épaulés par des syndicats locaux et des ONG, les ouvriers se sont retournés contre la firme à trois bandes pour demander leur dû. A ce jour, Adidas s'est borné à proposer 70 000 euros aux 2 800 ouvriers sous forme d'aide alimentaire et assure avoir replacé environ 200 ouvriers chez un autre sous-traitant.

Alternatives Internationales, n°56, page 64 (09/2012)
Alternatives Internationales - L'université du Wisconsin contre Adidas