Lectures
Comment la terre d'Israël fut inventée
par Schlomo Sand.
Flammarion (400 p., 22 euros).

Schlomo Sand, professeur d'histoire à l'Université de Tel Aviv et auteur d'un précédent ouvrage intitulé Comment le peuple juif fut inventé, conteste l'idée d'un "peuple juif", qui aurait été dispersé il y a deux mille ans avant de retrouver sa terre d'origine. D'une part, la notion moderne de nation, souvent présentée comme équivalente à celle de peuple, n'avait aucune réalité dans l'antiquité ; d'autre part, la dispersion du "peuple juif" dans son ensemble après la destruction du temple de Jérusalem n'a jamais eu lieu. Schlomo Sand réfute la notion de diaspora et rappelle que la plupart des adeptes de la foi juive, en Afrique, en Europe, en Inde ou au Moyen-Orient, ont des ancêtres qui, au lieu d'être des exilés, ont été convertis "sur place" au judaïsme avant la venue du christianisme et de l'islam. À partir de ces constats, l'auteur montre comment le "patriotisme juif" a été construit par le mouvement sioniste et ses alliés. L'attachement chrétien à la "Terre sainte", en particulier, a joué dans l'apparition d'un patriotisme juif dans le cadre d'un mouvement sioniste soutenu par l'anglican Lord Balfour. Une leçon d'histoire pleine de finesse et un réquisitoire contre l'effacement de la mémoire qui autorise notamment la négation des droits des Palestiniens.

Pierre Barrot

Alternatives Internationales, n°56, page 76 (09/2012)
Alternatives Internationales - Comment la terre d'Israël fut inventée