Lectures
La rente en République islamique d'Iran. Mésaventures d'une économie confisquée
Sous la dir. de Djamshid Assadi.
L'Harmattan (248 p., 26 euros).

Ce livre collectif offre une radioscopie complète de l'économie iranienne et permet d'appréhender nombre d'enjeux politiques intérieurs et extérieurs. L'État contrôle environ 70 % de l'appareil productif en Iran, à commencer par le secteur des hydrocarbures, ce qui explique la constitution d'une classe de rentiers composée des hauts fonctionnaires et de leurs proches, mais aussi de fondations islamiques et de forces armées (notamment les Gardiens de la révolution). Plusieurs contributions éclairent ici des sujets d'actualité : l'impact des sanctions internationales sur l'Iran et de la suppression des subventions à la consommation par le gouvernement, les relations économiques avec la Turquie ou avec d'autres États importateurs de pétrole et de gaz (qui permettent notamment de relativiser le poids de ces sanctions). Mohammad Maljoo, un économiste basé en Iran, présente quant à lui les différentes politiques économiques mises en place par la république islamique. Toutes ont abouti à des impasses.

Naïri Nahapétian

Alternatives Internationales, n°56, page 76 (09/2012)
Alternatives Internationales - La rente en République islamique d'Iran. Mésaventures d'une économie confisquée