Lectures
Les deux maisons. Les Juifs aux Etats-Unis et en France
par Pierre Birnbaum.
Gallimard (414 p., 25 euros).

L'historien et sociologue Pierre Birnbaum retrace le parcours des Juifs aux États-Unis et en France. Ces deux pays, où la citoyenneté est fondée sur l'adhésion à des valeurs universelles, constituent en effet deux paradigmes, deux "maisons" où les Juifs peuvent jouir d'une totale liberté, mais au terme de deux approches diamétralement opposées.

Les Pères fondateurs américains ont d'emblée reconnu le judaïsme mais il a fallu presque deux cents ans pour que les États fédérés, où un antisémitisme rampant a longtemps bloqué l'accès des Juifs à l'appareil d'État, abandonnent totalement la référence à l'idée d'une nation protestante.

À l'inverse, dans son projet d'aplanir tous les particularismes, la République française n'a laissé pratiquement aucun espace à l'expression publique de l'appartenance communautaire et confessionnelle, mais a permis une ascension rapide aux Juifs aux positions politiques. Suscitant un antisémitisme central dans l'opposition à la République. Cette perspective historique sur le judaïsme nourrira également utilement la réflexion sur la manière de définir la place de l'islam aujourd'hui.

Thierry Brésillon

Alternatives Internationales, n°56, page 77 (09/2012)
Alternatives Internationales - Les deux maisons. Les Juifs aux Etats-Unis et en France