Lectures
La bureaucratisation du monde à l'ère néolibérale
par Béatrice Hibou.
La Découverte (221 p., 17 euros).

Dans son précédent ouvrage (Anatomie politique de la domination, 2011), Béatrice Hibou avait analysé les mécanismes de domination dans les régimes autoritaires et totalitaires, et montré qu'ils n'étaient pas seulement générés "d'en haut". Ici, en s'appuyant sur les sociologues classiques (Max Weber), sur Michel Foucault, et sur de nombreuses études dans des champs disciplinaires différents, elle explique comment le néolibéralisme produit de la bureaucratie, et comment celle-ci se construit dans tous les domaines de la vie. Du New Public Management (introduire dans la gestion des affaires publiques des critères de performance dérivés du secteur privé) à l'aide au développement, de la recherche universitaire aux politiques migratoires, de la lutte contre la corruption aux politiques environnementales, on retrouve des formes de "gouvernement à distance", d'apparence dépolitisées mais produites par des luttes entre groupes d'intérêt. Tout semble commencer et finir par des chiffres, par des normes, par des évaluations, des audits et des certifications. Des multitudes d'acteurs ont intériorisé les discours et les pratiques de la bureaucratie néolibérale, même dans les efforts de contestation qui font appel aux mêmes procédés. Très nombreux sont ceux qui en profitent, cabinets d'experts et d'audit, mais aussi les managers "apparatchiks" de la recherche ou de la santé qui se vantent d'être "modernes". Paradoxalement, on retrouve la planification, la routine bureaucratico-administrative et son indifférence à l'égard des individus, la recherche de la sécurité absolue, la production de catégories "à problème". Un livre extrêmement riche qui regroupe des inquiétudes éparses et invite à davantage de travaux critiques et de vigilance, même si le processus décrit semble difficilement réversible.

Pierre Grosser

Alternatives Internationales, n°56, page 79 (09/2012)
Alternatives Internationales - La bureaucratisation du monde à l'ère néolibérale