Actualité

Grise mine sous-marine

La firme canadienne Nautilus Minerals et le gouvernement de Papouasie Nouvelle-Guinée aimeraient se lancent dans l'exploitation sous-marine de métaux. À 1 600 mètres de profondeur, dans les eaux papouasiennes, un robot devrait extraire 300 000 tonnes de cuivre et 26 tonnes d'or. La première mine sous-marine pourrait ouvrir fin 2013, si la firme canadienne et le gouvernement papouasien mettent un terme à leur différend financier.

Alternatives Internationales, n°58, page 23 (03/2013)
Alternatives Internationales - Grise mine sous-marine