Actualité

Arabie saoudite : harcèlement et vieille dentelle

Il s'agit bien sûr d'une mesure destinée à protéger les femmes. Le ministère saoudien du travail a ordonné aux échoppes du royaume qui recrutent des employés des deux sexes de bâtir entre ces hommes et ces femmes un mur d'au moins 1,60 mètre de haut, observe le site Middle East Online. Le ministre, en effet, s'était fait rappeler à l'ordre par la "Commission pour la promotion de la vertu et pour la protection contre le vice" qui avait observé que les employées étaient fréquemment l'objet de harcèlement sexuel. L'érection de murs protecteurs, note le site, concerne particulièrement les lingeries. Autrefois celles-ci employaient uniquement des hommes, ce dont les clientes se plaignaient. Depuis 2011, les autorités incitent donc les marchands de dessous à recruter des femmes pour lutter contre le chômage du sexe emmuré.

Alternatives Internationales, n°58, page 24 (03/2013)
Alternatives Internationales - Arabie saoudite : harcèlement et vieille dentelle