Actualité

Chili : une chanson qui trotte dans la tête

C'est un acquis désormais : les voisins du Chili manquent cruellement d'humour. Ces mauvais coucheurs n'ont pas apprécié une petite vidéo sportive postée sur You Tube. On y voit sur fond de bord de mer ensoleillée une troupe d'hommes en short qui joggent gaiement au milieu de la chaussée. Pour marquer la cadence et se donner de l'entrain, ces jeunes gens, militaires de leur état, chantent en choeur un refrain viril qui dit : "Des Argentins, je tuerai. Des Boliviens, je fusillerai. Des Péruviens, j'égorgerai...". Le gouvernement de Bolivie, qui est en conflit avec le Chili pour un accès à la mer depuis la guerre du Pacifique (1879-1884), a officiellement protesté, qualifiant le comportement des joggeurs de "xénophobe", rapporte la BBC. Tout de suite, les grands mots.

Alternatives Internationales, n°58, page 25 (03/2013)
Alternatives Internationales - Chili : une chanson qui trotte dans la tête