Lectures
Le siècle de la Chine. Comment Pékin refait le monde à son image
par Heriberto Araujo et Juan Pablo Cardenal,.
Flammarion (320p. 19,85 euros).

L'enquête des deux journalistes espagnols installés en Chine rend compte des effets de la présence chinoise, notamment au sein des pays en développement. La "sinisation du monde" repose d'une part sur l'action des émigrés chinois, parfois installés depuis plusieurs générations, qui réussissent à conquérir des marchés (de la vente au porte à porte en Égypte jusqu'aux supermarchés en Argentine) en se basant sur des réseaux d'entraide fondés sur l'origine régionale ou villageoise. D'autre part, elle relève de l'action de ce que les auteurs appellent "Chine SA", le triumvirat État-parti, banques de développement et entreprises nationales. La Chine a dépassé en 2009-2010 la Banque mondiale en matière de crédits pour les pays en développement. Cela lui permet de sécuriser ses intérêts, notamment les matières premières qu'elle échange parfois contre des infrastructures... construites par des entreprises chinoises. Les confidences d'acteurs et de témoins directs dans une vingtaine de pays permettent de constater au-delà des considérations économiques, les conséquences sociales et environnementales de ce fantastique essor chinois.

Amar Nafa

Alternatives Internationales, n°58, page 76 (03/2013)
Alternatives Internationales - Le siècle de la Chine. Comment Pékin refait le monde à son image