Lectures
Où va la Turquie ? Carnets d'un observateur européen
par Marc Pierini.
Actes Sud (160 p. 19,80 euros).

L'auteur de ce livre, ambassadeur de l'Union européenne en Turquie pendant cinq ans, livre à la fois un témoignage personnel et sensible, et une analyse des défis auxquels fait face la quinzième puissance économique mondiale, qui sera le pays le plus peuplé de l'Union européenne (UE) si le processus d'adhésion aboutit. Marc Pierini décrit subtilement les multiples paradoxes turcs : d'un côté, une européanisation à marche forcée, stimulée par les interminables négociations d'adhésion mais aussi par une croissance économique exceptionnelle (dont les acteurs principaux sont souvent ces "Tigres anatoliens" que l'auteur qualifie de "calvinistes islamiques") ; de l'autre, une évolution politique ambiguë : renforcement de la démocratie par la mise à l'écart de l'armée, mais mise en cause de la laïcité. Les dix ans au pouvoir de l'AKP, c'est une modernisation de l'administration salutaire mais aussi un conservatisme social pesant et des menaces sur la liberté d'expression. Selon Marc Pierini, les succès de ce parti et le désenchantement à l'égard de l'UE peuvent raffermir les tendances au conservatisme, au nationalisme et à l'intolérance. L'auteur n'exclut pas le maintien de la Turquie dans la catégorie des démocraties "de seconde classe" mais il ne croit pas à l'hypothèse d'une dérive radicale, à cause des puissants points d'ancrage que sont les liens économiques avec l'UE, l'appartenance à l'OTAN et l'héritage kémaliste : une Constitution laïque et une ambition de "marche vers l'Occident" qui n'est pas près de disparaître.

Pierre Barrot

Alternatives Internationales, n°58, page 77 (03/2013)
Alternatives Internationales - Où va la Turquie ? Carnets d'un observateur européen