Actualité

Contagion mortelle

La maladie qui tue actuellement les batraciens américains aurait été importée d'Afrique dès les années 1930, selon une étude parue dans la revue PLoS One. À l'époque, les Xenopus laevis, une espèce de grenouille africaine, étaient utilisées pour les tests de grossesse. Mais elles étaient porteuses d'un champignon qui s'est depuis répandu dans les populations sauvages de Californie.

Alternatives Internationales, n°59, page 23 (06/2013)
Alternatives Internationales - Contagion mortelle