Actualité

L'abattage illégal de bois progresse dans le monde

Après une amélioration depuis 2005, les volumes de bois issus de coupes illégales sont repartis à la hausse en 2010 en dépit des progrès dans la certification d'origine des exploitations, selon un rapport publié en juillet par le think-tank britannique Chatham House. Il pointe la forte croissance des importations de la Chine qui, outre une consommation interne en plein boom, transforme le bois et réexporte les produits vers le Japon, les États-Unis et l'Europe. Près de 70 % des biens en bois importés de Chine par la Grande-Bretagne présentent un haut risque d'être issus d'abattage illégal, contre 60 % aux États-Unis, un peu moins de 30 % en France et 15 % au Japon. Le bois illégal provient principalement d'Indonésie, d'Amazonie brésilienne, de Malaisie et de RD Congo.

Alternatives Internationales, n°68, page 21 (09/2015)
Alternatives Internationales - L'abattage illégal de bois progresse dans le monde