Actualité

Ces mystérieux monarques

En 20 ans, le nombre de monarques, un papillon migrateur, a chuté de 90 % sur ses lieux d'hivernage mexicains. Des scientifiques américains viennent de montrer que la population est stable en été aux États-Unis et au Canada... Ce mystère s'expliquerait par le comptage estival : les volontaires privilégieraient des zones agréables pour les humains (et les papillons) plutôt que les champs gavés de pesticides.

Alternatives Internationales, n°68, page 21 (09/2015)
Alternatives Internationales - Ces mystérieux monarques