Actualité

Inde : l'habit ne fait pas Shiva

Ce n'est pas encore la mort de Dieu, annoncée par Nietzsche. Mais pour Rhade Maa, ça sent le crépuscule. Réputée pour ses pouvoirs surnaturels, cette quinquagénaire est considérée comme la réincarnation d'une divinité hindoue par des milliers de disciples qu'elle reçoit en sari orné de pierres précieuses, la tête ornée d'une couronne et un trident d'or à la main, raconte la BBC. Las, la police lui cherche des noises. Une jeune femme accuse la réincarnation, dont le garage aligne plusieurs voitures de luxe, d'avoir incité ses beaux-parents à la harceler pour lui extorquer une dot colossale. Plus grave encore pour les disciples ? Rhade Maa a été filmée en mini-jupe et bottes rouges... C'étaient des cadeaux d'admirateurs occidentaux qu'elle ne voulait pas chagriner, a expliqué son assistant. Mais depuis, les ashrams de la fashion victim se vident.

Alternatives Internationales, n°68, page 23 (09/2015)
Alternatives Internationales - Inde : l'habit ne fait pas Shiva