Lectures
Comment sortir de l'emprise "djihadiste"?
Dounia Bouzar.
Editions de l'Atelier (156 pages, 15 euros).

Depuis avril 2104, Dounia Bouzar anime le Centre de prévention contre les dérives sectaires liées à l'islam, une structure associative mandatée par le ministère de l'intérieur français. Sa mission est de prendre en charge, à la demande des familles, les jeunes en voie de radicalisation ou déjà engagés dans une démarche djihadiste en vue de les sortir de cet engrenage.

C'est de cette expérience dont Dounia Bouzar rend compte dans cet ouvrage. Elle y décrypte les différents ressorts de l'embrigadement : mal-être psychologique, sentiment d'exclusion sociale, solidarité humanitaire, besoin de puissance, révolte contre un ordre international injuste... en distinguant l'engagement au sein Front Al Nosra, dont l'objectif est essentiellement la lutte contre le régime syrien, et celui pour Daesh, dont l'eschatologie apocalyptique passe par la purification du monde au moyen de la violence.

Après avoir décrit chaque étape l'ancienne éducatrice présente sa méthode, expériences à l'appui pour les "désembrigader". Partant du constat qu'il est contre-productif d'entrer dans une argumentation rationnelle ou théologique, sa démarche consiste à faire renouer les jeunes embrigadés avec leurs émotions, à travers l'évocation de souvenirs personnels, pour leur permettre de dissocier les raisons initiales de leur démarche et le discours clos dans lequel les a enfermés la propagande.

Thierry Brésillon

Alternatives Internationales, n°68, page 76 (09/2015)
Alternatives Internationales - Comment sortir de l'emprise "djihadiste"?