Lectures
France - Côte d'Ivoire. Une histoire tronquée
Fanny Pigeaud.
Vents d'ailleurs (256 p., 24 euros).

L'histoire ivoirienne revisitée, ou autrement dit, "pétrie" par une journaliste prenant fait et cause pour l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo (2000-2011), surnommé "le boulanger". Ne roulait-il pas dans la farine ses rivaux... et quelques autres ?

L'ouvrage constitue donc un incroyable plaidoyer en faveur de Laurent Gbagbo. Banalisée, l'utilisation de "l'ivoirité", venin de la xénophobie ; exonérés, les escadrons de la mort diligentés depuis la présidence : il s'agirait plutôt d'une "tentative de manipulation des services de renseignements français". Lors de l'élection présidentielle contestée de 2010 qui l'opposait à Alassane Ouattara, Laurent Gbagbo a dû faire face à une puissante coalition de détracteurs parmi lesquels, pêle-mêle, des ONG, comme Human Rights Watch (HRW), financées par Georges Soros, ou encore des médias français, du Figaro à Libération, réunis par un consensus anti-Gbagbo. Les Nations unies, validant la victoire électorale de Ouattara, sont qualifiées de simple "instance de légitimation". Quant à la Cour pénale internationale (CPI) où Gbagbo a été "déporté", rien à en attendre, car "instrumentalisée par les grandes puissances".

L'ingérence par la force de la France, "dans ce pays qui allait lui échapper", a, conclut l'auteure, "compromis l'avenir de la Côte d'Ivoire." On reste pantois face à un tel déni des réalités.

Yves Hardy

Alternatives Internationales, n°68, page 77 (09/2015)
Alternatives Internationales - France - Côte d'Ivoire. Une histoire tronquée