Lectures
Géopolitique du blé. Un produit vital pour la sécurité mondiale
Sébastien Abis.
Armand Colin et Iris Editions (270 p., 21 euros)

Le blé a beau être millénaire, il n'en est pas moins hautement stratégique, tant il continue d'être indispensable à l'alimentation de trois milliards d'individus. Si cette céréale a un riche passé sur lequel l'auteur Sébastien Abis, chercheur spécialiste des questions agricoles, revient, elle est toujours plus l'incarnation de la mondialisation et de l'interdépendance des États, puisqu'elle est la denrée alimentaire la plus échangée au monde et que des régions entières, comme l'Amérique latine, l'Afrique du Nord et le Moyen-Orient, n'ont et n'auront d'autres choix que d'en importer en se fournissant sur les marchés mondiaux. Des marchés qui sont essentiellement alimentés par l'Amérique du Nord, car l'Inde et la Chine, pourtant les deux plus gros producteurs mondiaux, réservent l'essentiel de leur production à leurs populations grandissantes. Cette domination nord-américaine qui n'est pas sans conséquences diplomatiques est aujourd'hui contestée par la montée en puissance de la Russie et des anciennes républiques soviétiques. Celles-ci aspirent désormais à se tailler une part d'un gâteau estimé à 50 milliards de dollars, même si l'instabilité géopolitique dans la région vient pour l'instant contrecarrer ces ambitions. Outre la production, la consommation et les échanges, l'auteur analyse les défis climatiques et scientifiques (OGM) que les industriels du secteur - le blé est quasi entièrement aux mains d'acteurs privés - devront relever.

Thomas Monnerais

Alternatives Internationales, n°68, page 78 (09/2015)
Alternatives Internationales - Géopolitique du blé. Un produit vital pour la sécurité mondiale