Enjeux : la vie des autres

Note de lecture :Espagne : L'Eau à la bouche

L'Eau à la bouche
José Manuel Fajardo.
éd. Métailié, 2006 ; rééd. Points, 350 p., 7,50 euros.

Faire la cuisine, c'est écrire un roman - formuler les saveurs, assaisonner les souvenirs. Au cabaret l'Arc-en-Ciel, à Paris, Omar voit défiler sa jeunesse et toutes les nationalités : sous ses mains gourmandes, les ingrédients de son passé, et ceux du monde, changent de chronologie. Avec le cidre, qui n'est pas une boisson, mais un "fixateur de mémoire", il essaie de faire passer le goût rance d'une famille et d'une Europe devenues "virtuelle(s)" : son père, communiste sous la dictature de Franco, n'est pas mort, puisqu'Omar retrouve son rire en dégustant des huîtres. "Quand la vie nous apporte des chagrins, il faut les inviter à manger". Belle recette existentielle que celle de ce livre à croquer : on apprend plus sur un peuple en le regardant dîner que dans un livre d'histoire.

Juliette Einhorn

Alternatives Internationales, n°67, page 30 (06/2015)
Alternatives Internationales - L'Eau à la bouche