Enjeux : la vie des autres

Note de lecture :Sénégal : Le Jeu de la mer

Le Jeu de la mer
Khady Sylla.
éd. L'Harmattan, coll. "Encres noires", 160 p., 12,20 euros.

Comme le va-et-vient des vagues, ce "jeu de la mer", l'unique roman de la cinéaste sénégalaise Khady Sylla se déploie dans une série de balancements et de débordements. Alors que le récit s'ouvre sur un littoral anonyme - bien que l'on reconnaisse une côte africaine - au moment où deux jeunes femmes jouent à l'awalé (jeu de plateau africain, leur "jeu de la mer"), l'intrigue bascule du côté d'un policier affecté au "service irréel" où l'on démêle fiction et réalité. Oscillant entre les récits poétiques que se racontent Aïssa et Rama pendant leur partie et l'enquête surréaliste d'Assane, le lyrisme méticuleux de Khady Sylla s'offre comme une ode au premier des jeux : l'imagination.

Pierre-Edouard Peillon

Alternatives Internationales, n°67, page 32 (06/2015)
Alternatives Internationales - Le Jeu de la mer