Enjeux : la vie des autres

Note de lecture :Liban : Beyrouth, la nuit

Beyrouth, la nuit
Diane Mazloum.
éd. Stock, 206 p., 18 euros

Les nuits de Beyrouth ont leur légende dorée... Là, les lasers des clubs appelés le Tek, le Sylounge, le Youkounkoun tiennent à distance les fantômes des conflits passée et ceux de la guerre imminente. Diane Mazloum raconte leurs fastes à travers les errances d'une petite foule, un été de coupe du monde sud-africaine. Ils s'appellent Osman, Zalfa, Sévine ou Kamal, travaillent comme architecte, avocat, ou dans la banque de papa et incarnent la riche bourgeoisie locale, consanguine et cultivée. Et ils sortent, s'espionnent, se retrouvent, se confessent, s'illusionnent au fil de mille intrigues romantiques moins futiles qu'il n'y paraît : dans un décor marqué par les barrages policiers, les tirs de roquettes et la montée des divisions interconfessionnelles, ces marivaudages sonnent comme des manifestes libertaires.

Alexis Brocas

Alternatives Internationales, n°67, page 37 (06/2015)
Alternatives Internationales - Beyrouth, la nuit