Agir

Démographie : les peuples autochtones sont l'avenir de l'homme

Ironie de l'histoire, les peuples autochtones - "les descendants actuels des peuples qui habitaient totalement ou partiellement le territoire d'un pays au moment où des personnes d'une culture ou d'origine ethnique différentes y sont arrivées et qui par la conquête, le droit ou d'autres moyens, sont devenus dominants", selon l'ONU - avaient raison avant les autres. Par leur mode de vie, de production et de consommation, ces 370 millions de personnes présentes dans 70 pays sont celles qui luttent le mieux contre le réchauffement climatique et la pauvreté. Leurs représentants l'ont rappelé lors de leur Forum en février dernier. Malgré toutes leurs vertus, ces peuples sont les plus vulnérables du monde. En Afrique et en Amérique latine, ils subissent la pression sur leurs terres traditionnelles imposée par une agriculture industrielle. En Asie, les grands projets énergétiques dégradent durablement leurs ressources. Dans le Pacifique, où ils sont de plus en plus intégrés au reste de la société, ils sont oubliés des politiques publiques. Pis, dans toutes les régions du monde, ces peuples signalent que leur jeunesse se désintéresse de leur savoir ancestral, déplorent un éclatement des cellules sociales et familiales, et dénoncent une montée de l'alcoolisme et de la violence. Bienvenue dans le monde moderne !

En savoir plus

Alternatives Internationales, n°66, page 64 (03/2015)
Alternatives Internationales - Démographie : les peuples autochtones sont l'avenir de l'homme