Agir

Faire écran aux sociétés écran

Offshoreleaks, Luxleaks, Swissleaks... les révélations sur les contournements de l'impôt et l'évasion fiscale des multinationales ou des particuliers pas forcément puissants se suivent et se ressemblent sans que les lois ne changent. Ces pratiques ont beau être immorales, elles n'en sont pas moins - dans la plupart des cas - entièrement légales. Pour que les sociétés écrans - dont l'Union européenne a refusé la création d'un registre - s'éteignent définitivement, la Plateforme des Paradis fiscaux et judiciaires, un regroupement d'ONG, lance une initiative citoyenne européenne. Si celle-ci est signée par un million de citoyens issus d'au moins sept pays membres, alors les institutions européennes seront contraintes de réviser leur opinion sur la question.

En savoir plus

Alternatives Internationales, n°66, page 65 (03/2015)
Alternatives Internationales - Faire écran aux sociétés écran