Lectures
La diplomatie de la Corée du Sud. Contexte et enjeux,
Delphine Lagarrigue.
Editions du Cygne (172 p., 18 euros)

Désormais plus qu'un émergent, la Corée du Sud a fait son entrée parmi les puissances moyennes. En ce début 2015 où Séoul réfléchit à sa stratégie régionale et globale, le pays occupe une place croissante dans les agendas internationaux. En première ligne face à un voisin nord-coréen imprévisible, la Corée est également un concurrent économique redouté par le Japon, ainsi qu'un acteur de soft power, que les grandes firmes comme Samsung ont porté bien plus loin que ne l'avait fait la "K-Pop" (musique pop coréenne). Cet ouvrage de Delphine Lagarrigue vient fort opportunément faire le point sur la politique étrangère de ce nouveau joueur de l'échiquier international. En élargissant progressivement sa focale, l'auteur revient d'abord sur le difficile contexte stratégique de l'Asie du Nord-Est. Puis, elle aborde les marges de manoeuvre du pays dans un "grand jeu" du Pacifique, marqué par le face-à-face Pékin-Washington. Avant de conclure - sans doute la partie la plus originale du livre - sur une "politique de réseau sud-coréenne" qui tisse ses liens jusqu'à l'Asie centrale, mais place surtout Séoul parmi les diplomaties les plus modernes et innovantes.

Frédéric Charillon

Alternatives Internationales, n°66, page 78 (03/2015)
Alternatives Internationales - La diplomatie de la Corée du Sud. Contexte et enjeux,