Agir

Aide au développement : les Français de moins en moins solidaires

Si le gouvernement français ne cesse de raboter le budget de l'aide extérieure, l'opinion publique s'en offusque de moins en moins. En effet, une majorité de Français est encore favorable à ce que l'État aide les pays pauvres, mais leur proportion se réduit comme peau de chagrin d'année en année, quand dans le même temps, la proportion de ceux qui veulent en réduire le montant et la portée ne cesse de progresser. Tout simplement parce qu'une bonne partie de Français a une fausse perception du monde qui les entoure. Ainsi, une majorité d'Hexagonaux a le sentiment que, malgré l'aide, l'extrême pauvreté a progressé dans le Sud, alors qu'en réalité, c'est tout l'inverse. Une mésinformation criante et inquiétante qui laisse penser qu'une meilleure communication et une plus grande transparence permettraient de relégitimer et de justifier l'aide publique aux yeux d'un plus grand nombre de citoyens.

Infographie :Avis des Français sur le principe de l'aide extérieure

62 % des Français approuvent le principe de l'aide extérieure, 27 % le rejettent.

En savoir plus

Alternatives Internationales, n°65, page 62 (12/2014)
Alternatives Internationales - Aide au développement : les Français de moins en moins solidaires