Agir

Russie : l'ONG Memorial, bientôt liquidée ?

À l'origine, en 1980, c'était une organisation qui avait pour but de faire la lumière sur les exactions staliniennes en Russie. Puis au fur et à mesure, elle s'est installée dans le paysage des ONG de défense de droits de l'homme, ce qui n'est pas une mince tâche dans la Russie de Poutine. Le Kremlin n'étant pas spécialement ouvert au dialogue, il s'évertue depuis quelques mois à la faire disparaître. En mai dernier, la justice russe lui avait donc intimé de bien vouloir s'enregistrer comme "agent étranger", comme bon nombre d'autres associations recevant des financements extérieurs. Comme cette inscription n'a pas entravé les activités de Memorial, la justice a contre-attaqué en reprochant à l'ONG sa structure - un siège moscovite et plusieurs filiales locales -, estimant que ces dernières étaient en réalité "sans activité" et qu'il fallait donc fermer tout Memorial. Lançant une campagne médiatique internationale pour se défendre, l'ONG a finalement obtenu un petit sursis pour se conformer au droit russe. Qui change plus vite que son ombre...

En savoir plus

Alternatives Internationales, n°65, page 63 (12/2014)
Alternatives Internationales - Russie : l'ONG Memorial, bientôt liquidée ?