Lectures
Géographie des mers et des océans
par Alain Miossec.
Presses universitaires de Rennes (494 p., 20 euros)

Voici un très volumineux manuscrit. Il est le fruit des analyses de seize auteurs français et s'avère sans réelle unité, sans problématique d'ensemble. Certes, chaque universitaire a l'analyse du monde maritime en partage mais cela ne fait pas une ou des analyses thématiques communes. L'idée de l'existence d'un espace océanique "global" est avancée mais reste largement à approfondir. On multipliant les allers-retours du "global" au "local", on se perd dans les territorialisations même si certaines situations régionales sont décrites sous des angles originaux (par exemple, la civilisation océanienne). Le kaléidoscope n'en recèle pas moins des chapitres aussi divers que très documentés sur l'imaginaire des marins, la climatologie, l'économie littorale, les routes maritimes, les ressources énergétiques, l'ichtyologie (l'étude des poissons), les écosystèmes ou encore l'univers des courses au large. Certains d'entre eux sont des plus étonnants comme celui consacré à l'ornithologie marine ou traitent de thèmes rarement évoqués comme le développement international du croisièrisme. Quant aux analyses géostratégiques, elles procurent un sentiment de déjà-vu. Elles se cantonnent beaucoup trop à la géo-histoire sans tenir compte des politiques de défense nouvelles comme les stratégies de déni d'accès, ou le développement des sous-marinades.

François Guilbert

Alternatives Internationales, n°65, page 76 (12/2014)
Alternatives Internationales - Géographie des mers et des océans