Lectures
Splendeur de l'Inde ? Développement, démocratie et inégalités
par Jean Drèze et Amartya Sen.
Flammarion (395 p., 26 euros)

L'Inde a beau s'enorgueillir d'un taux de croissance élevé (6 %), on n'en voit guère les résultats dans les indicateurs de développement, hormis pour une fraction de la population. Résultat, elle fait encore figure de pays à la traîne dans la lutte contre la grande pauvreté. On se souvient de la gigantesque panne de courant qui a affecté 400 millions d'Indiens, en juillet 2012. Que dire des dégâts causés sur l'environnement... Les légions d'ingénieurs informaticiens que les médias mettent en exergue ne pourraient bien être que l'arbre qui cache la forêt. Le pays ne pâtirait-il pas d'avoir fait le choix de la démocratie dès son indépendance ? Les auteurs n'éludent pas la question. Même s'ils admettent des défaillances, les causes du retard indien sont cependant à chercher ailleurs : l'emprise persistante du système des castes, l'insuffisance des investissements publics en matière d'éducation, de santé, d'équipement... Bref, tout ce qui concourt à améliorer la liberté humaine et la "capabilité" des gens (les moyens de mener la vie à laquelle ils aspirent). Une analyse passionnante et moins pessimiste qu'elle en a l'air, qu'on lit avec d'autant plus d'intérêt que les auteurs excellent dans l'art de faire parler les statistiques tout en étayant leur propos par une observation du quotidien des Indiens. Quotidien qu'ils connaissent bien, l'un pour être originaire du pays, l'autre pour s'y être intéressé au point d'en obtenir la nationalité en 2002.

Sylvain Allemand

Alternatives Internationales, n°65, page 78 (12/2014)
Alternatives Internationales - Splendeur de l'Inde ? Développement, démocratie et inégalités