Actualité

Téléphoner est bon pour la météorologie

La pluie perturbe la propagation des ondes des faisceaux de communication reliant les antennes de téléphonie mobile. À Ouagadougou (Burkina Faso), une équipe franco-africaine a mis au point une technique pour en déduire la quantité de pluie tombée. Cette méthode - précise à 90 % - permettrait d'améliorer les prévisions météorologiques dans les pays où les stations météorologiques sont peu nombreuses mais les réseaux sans fil en plein boom.

Alternatives Internationales, n°64, page 21 (09/2014)
Alternatives Internationales - Téléphoner est bon pour la météorologie